DES ATOUTS DE TAILLE POUR UNE ÉCONOMIE VERTE

  • Nos forêts possèdent des atouts d'une valeur inestimable. Le caractère renouvelable et les vertus écologiques de ses produits recyclables et réutilisables placent la filière bois au premier plan des secteurs porteurs d'avenir.
  • Lors de la conférence « Rio+ 20 », le Programme des Nations Unies pour l'environnement a d'ailleurs souligné l'importance de l'industrie forestière dans une économie verte1.

Une gestion forestière de haut calibre

  • Depuis le 1er avril 2013, le Québec dispose d'un régime forestier renouvelé qui se fonde sur les plus hauts standards d'aménagement durable des forêts. Ce régime met en œuvre une variété de moyens permettant de pratiquer une foresterie durable, notamment par l'aménagement écosystémique, en s'appuyant sur les connaissances scientifiques les plus à jour.
  • Le régime forestier, qui offre également une place de choix aux acteurs forestiers et aux citoyens pour faire entendre leur voix, consolide la place du Québec en tant que fournisseur écologique de bois.
  • À ce jour, quelque 90 % de la superficie des territoires forestiers publics sous aménagement sont certifiés soit environ 33 millions d'hectares2, une superficie avoisinant celle de l'Allemagne. De ce nombre, environ 22 millions d'hectares détiennent une certification du Forest Stewardship Council (FSC) et 18 millions d'hectares une certification de la Sustainable Forestry Initiative (SFI). La certification constitue une reconnaissance supplémentaire de la qualité de l'aménagement forestier réalisé au Québec.
  • L'aménagement forestier durable permet aussi d'atténuer les effets des changements climatiques. Les forêts en croissance absorbent le dioxyde de carbone (CO2), principal gaz à effet de serre dans l'air, et emmagasine le carbone dans le bois. Composé à 50 % de carbone, l'arbre est un véritable piège à carbone.
1 Vers une économie verte – Pour un développement durable et une éradication de la pauvreté – Synthèse à l'intention de décideurs, février 2011, Programme des Nations Unies pour l'environnement.
2Selon la superficie légale des unités d'aménagement sur les territoires forestiers publics.

Le bois, un matériau d'avenir

  • Le bois est le seul matériau à provenir d'une source renouvelable ; il est biologique, biodégradable et facilement recyclable. L'usage des produits du bois dérivés de forêts aménagées durablement apporte des avantages additionnels en termes de lutte contre les changements climatiques en raison de leur capacité à poursuivre la séquestration du carbone. Lorsque ces produits remplacent des matériaux énergivores, leurs bénéfices sur le climat sont encore plus appréciables.
  • Les produits du bois se classent parmi les meilleurs choix écologiques, non seulement en ce qui concernent les émissions de CO2, mais également en ce qui a trait à l'utilisation de l'énergie et de l'eau. L'utilisation du matériau bois s'avère un choix gagnant sur le plan environnemental.
  • Le bois comme source d'énergie, notamment pour les véhicules et les bâtiments, a également un avantage environnemental indéniable par rapport aux combustibles fossiles.