Territoires fauniques


Cette section décrit les différents types de territoires ayant un statut particulier ou faisant l’objet d’une protection particulière.

Toutefois, on n’y tient pas compte des territoires administrés par le gouvernement fédéral (par exemple, les parcs fédéraux, les refuges d’oiseaux migrateurs, les réserves nationales de la faune, etc.) ni des territoires sous la responsabilité d’autres ministères québécois (par exemple, les parcs régionaux (MAM), les parcs nationaux, les réserves écologiques, les réserves aquatiques, les réserves de biodiversité, les réserves naturelles sur terres privées et les paysages humanisés, les stations forestières, les centres éducatifs forestiers et les écosystèmes forestiers exceptionnels.

Les objectifs de protection de ces territoires y sont décrits, de même que les activités pratiquées et les principales caractéristiques de ces territoires : leur nombre, leur localisation et les superficies concernées.

En vertu de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune
(L.R.Q., ch. C-61.1)