Parc national de Frontenac

Date de création : 6 août 1987
Superficie : 155,3 km2
Région administrative : Estrie et Chaudière-Appalaches
Région naturelle : Chaînons de l'Estrie, de la Beauce et de Bellechasse

Description du territoire

D'une superficie de 155,3 km2, le parc national de Frontenac est une véritable mosaïque de collines, de ruisseaux et de lacs, dont le Grand lac Saint-François, le troisième lac en importance au sud du fleuve Saint-Laurent. Plus de 55 % de ses berges se trouvent dans le parc et les points de vue qu'il offre sont magnifiques. Outre, le Grand lac Saint-François, la tourbière du secteur Saint-Daniel et la formation géologique du massif de Winslow située dans le secteur sud sont des éléments majeurs du parc.

La situation géographique de ce parc favorise la juxtaposition d'espèces tempérées et boréales, ce qui contribue aussi à cette biodiversité élevée. Par exemple, sur le plan floristique, on y recense plus de 400 espèces, dont certaines ont un statut légal de protection. C'est le cas notamment de la peltandre de Virginie, une espèce floristique susceptible d'être désignée menacée ou vulnérable. Cette espèce n'est présente qu'à quelques endroits dans le sud de la province.

Le parc national de Frontenac représente un véritable havre pour près de 200 espèces d'oiseaux et plus de 30 espèces de mammifères. Plusieurs espèces fauniques bénéficiant d'un statut légal de protection y habitent, dont le pygargue à tête blanche, une espèce menacée qui niche dans le secteur du lac à la Barbue. Avec ses 12 lacs et les nombreux autres cours d'eau qui le sillonnent, le parc national de Frontenac abrite une grande diversité d'espèces de poissons.

Documentation

Carte de la limite du parc (Format PDF, 1,1 Mo).

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national de Frontenac :
Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq)


Projet de modification de la limite du parc national de Frontenac

Afin d'assurer la conservation et la protection permanente du territoire représentatif du parc national de Frontenac, le gouvernement du Québec, a acquis en 2009 un terrain de 1,1 km2 situé aux abords de ce parc avec l'intention de l'intégrer au parc national de Frontenac. En grande partie boisé, ce terrain comprend le lac aux Atocas, un petit lac de 15,7 hectares, et de nombreux milieux humides. À cet ajout viendrait s'additionner une petite superficie de 639 m2 nécessaire à l'amélioration de l'accès au secteur sud du parc. Enfin, dans la partie nord-est de la baie Sauvage, une bande de 35 m de large (calculée à partir de la rive) sur 2,9 km de long serait soustraite du parc. Ce retrait permet de régler la situation d'installations privées (quai, abri à bateau etc.) qui se trouvaient dans les limites du parc national. Le parc national de Frontenac s'étend présentement sur 155,3 km2. La nouvelle limite proposée porterait sa superficie à un peu plus de 156,3 km2.

Le document de consultation (Format PDF, 6,8 Mo) vise à informer les personnes intéressées de la modification de la limite du parc national de Frontenac.



 















 

 

Parc national Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Parc national Grands Jardins Parc national Frontenac Parc national Mont-Mégantic Parc national Yamaska