Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie

Date de création : 28 juin 2000
Date d’agrandissement : 13 septembre 2017
Superficie : 224,9 km2
Région administrative : Capitale-Nationale
Région naturelle : Massif des Laurentides du nord de Québec

Description du territoire

Le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie vise la protection des plus hautes parois rocheuses à l'est du Canada. Ce parc est d'ailleurs reconnu pour ses paysages grandioses marqués par des vallées encaissées aux parois abruptes, voire verticales. Ces grandes parois rocheuses sont principalement situées le long de la rivière Malbaie, où se trouve le cœur des activités du parc.

La succession altitudinale de la végétation qu'on y trouve présente l'ensemble des domaines bioclimatiques du Québec. En peu de distance, il est possible de se promener en pleine érablière laurentienne, en pessière boréale, et dans la toundra. Le parc abrite plusieurs espèces à statut précaire, soit deux espèces de plantes désignées vulnérables (la matteuccie fougère-à-l'autruche et la cardamine carcajou), une espèce arctique-alpine rare au Québec (le bryum à capsule longue), trois espèces d'oiseaux désignées vulnérables (la grive de Bicknell, l'aigle royal et le garrot d'Islande) et un mammifère désigné vulnérable (le caribou écotype forestier), et une espèce de poisson susceptible d'être désignée menacée ou vulnérable (l'omble chevalier).

 

Documentation

Carte de la limite du parc (Format PDF, 1 Mo).
Plan directeur (Format PDF, 4,2 Mo).

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie : Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq)

 

 
  
 










 

 

 

 

Parc national Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie Parc national Grands Jardins Parc national Frontenac Parc national Mont-Mégantic Parc national Yamaska