Lutte contre la rage du raton laveur – Étude de couverture vaccinale sur les ratons laveurs en Montérégie

Québec, le 6 octobre 2016 – À la suite du largage et de l’épandage de plus de 640 000 appâts vaccinaux contre la rage du raton laveur au cours du printemps et de l’été 2016 sur les territoires de la Montérégie, de l’Estrie et dans les grands parcs de Montréal, le Gouvernement du Québec mènera, du 10 au 20 octobre prochains, une étude de couverture vaccinale. Pour ce faire, des équipes du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs parcourront un territoire de 350 km² touchant 18 municipalités et territoires de la Montérégie pour y installer des cages qui permettront de capturer des ratons laveurs vivants. Ces localités sont les suivantes :

Bedford
Dundee
Elgin
Godmanchester
Mercier
Saint-Anicet
Saint-Armand
Saint-Isidore
Sainte-Martine
Saint-Michel
Saint-Rémi
Saint-Urbain-Premier
Pike River
Stanbridge East
Stanbridge Station
TNO aquatique de la MCR de Brome-Missisquoi
TNO aquatique de la MRC du Haut-Saint-Laurent
Très-Saint-Sacrement

L’objectif visé par cette opération est de capturer des ratons laveurs dans les zones où des opérations de vaccination ont eu lieu afin d’effectuer des prélèvements sanguins et de vérifier leur immunité contre la rage. Les animaux seront par la suite relâchés près du lieu de leur capture. Les cages, qui seront vérifiées quotidiennement, seront installées dans les habitats naturels des ratons laveurs, dont les boisés, les abords des cours d’eau et les bordures des champs agricoles. Toutes les interventions sur les animaux seront réalisées par des professionnels en santé animale et seront supervisées par le Ministère, dans le respect des règles en vigueur au Québec. Les cages utilisées respectent les normes internationales en matière de piégeage sans cruauté et seront manipulées par des trappeurs professionnels. Si un animal d’une espèce non visée est accidentellement capturé, il sera immédiatement relâché sur les lieux de sa capture.

Quelques conseils à l’intention des citoyens :

Pour assurer le succès de l’étude de couverture vaccinale et pour se protéger contre la rage du raton laveur, les citoyens des municipalités visées sont invités à respecter les consignes suivantes :

  • garder les animaux domestiques à l’intérieur afin d’éviter qu’ils soient capturés dans les cages;
  • ne pas approcher ni déplacer les cages.

La rage est une maladie mortelle qui peut se transmettre d’un animal malade à l’humain. Les animaux domestiques, notamment les chats et les chiens, peuvent donc transmettre la rage à l’humain s’ils sont infectés par un animal sauvage porteur du virus. Pour se protéger, il est recommandé en tout temps de :

  • ne jamais approcher les animaux inconnus, qu’ils soient domestiques ou sauvages;
  • faire vacciner les animaux domestiques en consultant un médecin vétérinaire;
  • ranger les poubelles extérieures hors de la portée des animaux;
  • nettoyer la plaie, en cas de morsure, de griffure ou d’autre type de contact avec la salive d’un animal, même si elle est en apparence mineure, avec de l’eau et du savon pendant 10 minutes et communiquer le plus rapidement possible avec Info-Santé au 811 afin d’obtenir un suivi médical adéquat, en cas de besoin;
  • consulter un vétérinaire, en cas de morsure ou de contact entre son animal de compagnie et un animal sauvage;
  • signaler les ratons laveurs, mouffettes ou renards qui sont morts, désorientés, paralysés ou anormalement agressifs en communiquant avec le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs au 1 877 346-6763 ou en remplissant le formulaire en ligne sur le site rageduratonlaveur.gouv.qc.ca.Des opérations de vaccination ont eu lieu dans le but de maintenir et de renforcer l’immunisation des ratons laveurs, des mouffettes et des renards contre la rage du raton laveur entre les mois d’avril et septembre derniers en Montérégie, en l’Estrie et dans les grands parcs de Montréal Ainsi :

Rappel des opérations 2016

  • quelque 355 000 appâts vaccinaux ont été largués par avion sur un territoire d’environ 4 000 km2;
  • près de 286 000 appâts ont été épandus manuellement dans les habitats naturels des ratons laveurs, des mouffettes et des renards par des équipes du Ministère qui ont parcouru un territoire de près de 4 000 km2.

Les opérations de lutte contre la rage du raton laveur sont gérées par un comité interministériel regroupant des représentants du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, du ministère de la Santé et des Services sociaux, des directions de santé publique de l’Estrie, de la Montérégie et de Montréal, du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, de la Direction régionale de la sécurité civile et incendie de la Montérégie et de l’Estrie et de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. Pour obtenir plus de détails sur les opérations de contrôle et de surveillance menées en 2016, consultez le site Web rageduratonlaveur.gouv.qc.ca. Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux : Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec