Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Sélectionner une page

Agglomération de La Tuque – Fermeture de deux ponts – route forestière 411

Agglomération de La Tuque – Fermeture de deux ponts – route forestière 411

La Tuque, le 13 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe la population que les ponts ci-dessous sont fermés et que la circulation y est interdite. Ces ponts sont situés sur les terres du domaine de l’État dans l’agglomération de La Tuque. Une inspection effectuée par le Ministère démontre qu’ils présentent un danger pour le public, d’où l’importance pour les usagers de respecter la signalisation en vigueur.

Pont Localisation

Pont H042-128

Fermeture permanente

Traversant la rivière Jeannotte, ce pont est situé dans la zec Jeannotte sur la route forestière 411, plus précisément aux coordonnées géographiques suivantes :

Latitude :        47° 29′ 16” N
Longitude :    72° 21′  41” O

Voir la carte

Pont H042-160

Fermeture temporaire

Traversant la décharge du Petit lac Écarté, ce pont est situé dans la zec Bessonne sur la route forestière 411, plus précisément aux coordonnées géographiques suivantes :

Latitude :          47° 28′ 55” N
Longitude :      72° 26′ 06” O

Voir la carte

Pour plus d’information, les citoyens sont invités à communiquer avec l’Unité de gestion de Windigo-et-Gouin du Ministère au 819 523-9566.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

Protection de la faune – Rappel de l’interdiction de circuler en véhicule motorisé dans l’habitat du poisson

Protection de la faune – Rappel de l’interdiction de circuler en véhicule motorisé dans l’habitat du poisson

Québec, le 11 août 2020 – En cette période estivale, alors que les Québécois sont nombreux à profiter du territoire et de la nature, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs tient à rappeler à la population qu’il est illégal de pratiquer certaines activités sur les berges ou le lit des cours d’eau. En vertu de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, il est interdit de pratiquer une activité susceptible de modifier un élément biologique, physique ou chimique propre à l’habitat du poisson. Tout plan d’eau fréquenté par le poisson comme un lac, un marais ou un marécage et tout cours d’eau comme un ruisseau, une rivière, le fleuve est considéré comme un habitat du poisson. L’habitat du poisson s’étend alors jusqu’à la ligne naturelle des hautes eaux.

Rappelons que circuler en véhicule motorisé, notamment en véhicule tout terrain (VTT), sur les berges, dans les cours d’eau ou dans les milieux humides, peut contribuer aux phénomènes d’érosion et de sédimentation et perturber la qualité de l’habitat du poisson. Ainsi, des sites de fraie, d’alevinage et d’alimentation peuvent être détruits, ce qui provoque la mort des œufs de poissons et des alevins. De plus, la rive et le littoral des cours d’eau sont des milieux utilisés par de nombreuses espèces animales et végétales. Riches en biodiversité, ces milieux peuvent être perturbés par le passage des VTT ou d’autres types de véhicules.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs demande la collaboration de la population afin de préserver la diversité faunique du Québec et invite les citoyens à suivre les recommandations suivantes :

  • évitez de circuler le long des berges, dans les plans d’eau et les milieux humides;
  • demeurez sur les sentiers durs et stables, prévus pour les VTT;
  • empruntez un pont pour traverser un cours d’eau.

Importance de la collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte qui va à l’encontre de notre patrimoine faunique ou de ses habitats, à SOS Braconnage au 1 800 463-2191, par Internet ou au bureau de la protection de la faune le plus près. L’information demeure confidentielle.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

Estrie – Inventaire de la population de touladis au lac Memphrémagog

Estrie – Inventaire de la population de touladis au lac Memphrémagog

Sherbrooke, le 11 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) informe les citoyens que des travaux de recherche auront lieu sur le lac Memphrémagog au cours de l’été 2020. Un inventaire de la population de touladis sera réalisé à partir du 17 août 2020 pour une période d’environ trois semaines.

Cette étude a pour but d’établir l’état de la population de touladis et d’évaluer l’efficacité des modalités de gestion en place, notamment en ce qui concerne les ensemencements de cette espèce effectués chaque deux ans par le MFFP. Les résultats permettront d’orienter les décisions futures pour favoriser un niveau de population de touladis adéquat afin d’assurer une bonne qualité de pêche sur le lac.

Des filets maillants seront installés à divers endroits et à différentes profondeurs dans le lac selon un protocole normalisé. Ces filets seront identifiés par des bouées blanches. Le MFFP sollicite la collaboration de tous les utilisateurs du lac Memphrémagog pour assurer le maintien de l’intégrité des équipements scientifiques utilisés afin de favoriser la réussite de l’étude. Il est demandé de ne pas circuler entre les bouées et de ne pas s’en approcher. Des affiches seront apposées aux principaux débarcadères afin d’informer la population de ce projet.

Le Ministère invite les citoyens à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste qui va à l’encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel en communiquant avec SOS Braconnage, au numéro sans frais 1 800 463-2191, sur le site Web du Ministère ou au bureau de la protection de la faune le plus près.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

Agglomération de La Tuque – Prolongation de la saison de pêche dans l’aire faunique communautaire du réservoir Gouin

Agglomération de La Tuque – Prolongation de la saison de pêche dans l’aire faunique communautaire du réservoir Gouin

Trois-Rivières, le 11 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs informe les pêcheurs que la saison de pêche sportive 2020 sera exceptionnellement prolongée jusqu’au 12 octobre 2020 dans l’aire faunique communautaire (AFC) du réservoir Gouin de la zone 14, située dans l’agglomération de La Tuque en Mauricie. Cette prolongation s’inscrit dans le plan de relance de l’économie du Québec.

Durant cette période, les règles de pêche de l’AFC s’appliqueront, notamment en ce qui a trait à la limite de prise quotidienne et de possession, de même qu’aux limites de longueur pour le doré. Pour plus de détails sur les règles en vigueur, vous êtes invité à consulter la réglementation.

Le Ministère invite les citoyens à poursuivre leur collaboration en dénonçant tout acte de braconnage ou action qui va à l’encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel en communiquant avec SOS Braconnage par téléphone, au numéro sans frais 1 800 463-2191, par Internet ou en se rendant au bureau de la protection de la faune le plus près. Ce service est gratuit et confidentiel.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

Lutte contre la rage du raton laveur – Opération de vaccination des animaux sauvages en Montérégie

Lutte contre la rage du raton laveur – Opération de vaccination des animaux sauvages en Montérégie

Québec, le 4 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs procèdera à l’épandage d’appâts vaccinaux dans 32 municipalités de la Montérégie les 7 et 8 août 2020. Cette opération vise à maintenir l’immunisation des ratons laveurs, des mouffettes et des renards contre la rage du raton laveur. Elle s’inscrit dans les actions prévues au plan gouvernemental de lutte contre la rage du raton laveur en 2020.

L’épandage se fera par voie aérienne sur un territoire d’environ 1 400 km2. Des avions voleront à basse altitude afin de distribuer quelque 175 000 appâts vaccinaux contre la rage. Ce sont principalement les habitats forestiers qui sont visés.

Conseils aux citoyens lors de l’opération de vaccination

  • Les appâts vaccinaux étant destinés aux animaux sauvages, évitez de les manipuler.
  • Bien que les appâts vaccinaux soient très sécuritaires, si vous entrez en contact avec un appât vaccinal brisé :
    • lavez-vous les mains et la partie du corps qui est entrée en contact avec l’appât avec de l’eau et du savon;
    • composez le numéro qui apparaît au dos de l’appât ou appelez Info‑Santé 811.
  • Si votre animal domestique a mangé un appât, consultez un médecin vétérinaire. Il est très important de noter que vous ne pouvez pas considérer votre animal de compagnie comme vacciné contre la rage même s’il a consommé un appât vaccinal.

Rappel des comportements sécuritaires à adopter

  • Si vous avez été mordu ou griffé par un animal ou en contact avec sa salive, nettoyez la plaie, même si elle est en apparence mineure, avec de l’eau et du savon pendant 10 minutes. Communiquez rapidement avec Info-Santé 811 afin d’obtenir un suivi médical adéquat.
  • Les citoyens qui habitent les régions de l’Estrie et de la Montérégie peuvent contribuer de manière importante à la lutte contre la rage du raton laveur. Ils sont invités à signaler la présence de ratons laveurs, de mouffettes et de renards morts ou qui semblent désorientés, blessés, anormalement agressifs ou paralysés en appelant au 1 877 346-6763 ou en remplissant le formulaire en ligne.
  • N’approchez jamais d’un animal inconnu, sauvage ou domestique, même s’il a l’air inoffensif.
  • Prenez des mesures pour ne pas attirer des animaux sauvages sur votre propriété (ex. : ranger vos poubelles extérieures hors de la portée des animaux).
  • Évitez de déplacer des animaux importuns, car vous pourriez propager des maladies telles que la rage dans d’autres territoires.
  • Consultez un médecin vétérinaire pour faire vacciner votre animal de compagnie contre la rage ou encore s’il a été en contact avec un animal sauvage susceptible de transmettre la rage.

Faits saillants

  • La rage est une maladie incurable et mortelle qui peut se transmettre d’un animal infecté à l’humain.
  • Les opérations de surveillance et de contrôle de la rage du raton laveur sont maintenues en 2020 afin d’éviter sa réintroduction en territoire québécois. Bien que la situation s’améliore, des cas de rage du raton laveur sont détectés chaque année aux États-Unis, ce qui continue de représenter une menace pour le Québec.
  • Le Plan de lutte contre la rage du raton laveur est en vigueur depuis 2006, suivant la détection du premier cas de rage du raton laveur au Québec. Grâce aux efforts de lutte contre la rage du raton, aucun cas n’a été répertorié au Québec depuis 2015.

Liens connexes

 

 

Abitibi-Témiscamingue – Pêche à l’omble de fontaine au lac Florentien

Abitibi-Témiscamingue – Pêche à l’omble de fontaine au lac Florentien

Val-d’Or, le 4 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce que, comme il était prévu dans la réglementation en vigueur, la pêche à l’omble de fontaine sera permise dans le lac Florentien les 7, 8 et 9 août 2020.

Sur place, plusieurs bénévoles de l’Association chasse et pêche de Val-d’Or assureront le bon déroulement de l’activité. Une station de lavage d’embarcations sera disponible pour éviter la propagation d’espèces aquatiques envahissantes (EAE) et une station d’enregistrement des prises sera aussi disponible directement sur place.

Mesures réglementaires pour la pêche

  • La saison de pêche est du 7 au 9 août. Il s’agit des seules dates où le lac est ouvert à la pêche. Le lac sera fermé le reste de l’année pour la pêche.
  • La limite de prises quotidienne est réduite; elle est de trois poissons par personne.
  • L’utilisation de poissons appâts morts ou vivants est interdite.

Mesures préventives et recommandées

  • Privilégier la remise à l’eau des gros spécimens pour assurer la pérennité de l’espèce. Une femelle de 15 cm produit 100 œufs et une femelle de 55 cm en produit 5 000, mais moins de 1 % des œufs de l’espèce atteint l’âge d’un an. La protection des gros spécimens est donc très importante.
  • Utiliser de petites embarcations avec des moteurs non polluants ou utiliser les moteurs à propulsion électrique.
  • Laver son embarcation et son équipement de pêche avant de les mettre à l’eau pour ne pas introduire d’EAE.
  • L’accès au lac étant restreint à l’entrée sud, emprunter le chemin de l’entrée sud au km 61 sur le chemin forestier Baie Carrière, direction Rapide-Sept. Le stationnement des véhicules doit se faire à 800 mètres du lac.

COVID-19

Étant donné le contexte lié à la pandémie de la COVID-19 qui sévit actuellement, les consignes de la Direction générale de la santé publique s’appliquent lors de cette activité :

  • distanciation de deux mètres entre les participants qui ne proviennent pas d’un même ménage ou port d’un couvre-visage si la distanciation est impossible;
  • lavage des mains fréquent avec une solution hydroalcoolique;
  • éviter tout rassemblement.

Des mesures particulières seront mises en place sur les lieux afin de protéger l’ensemble des participants et des bénévoles à cette activité de plein air. Cependant, il est de la responsabilité de chacun de respecter les différentes recommandations de la Direction générale de la santé publique. Par ailleurs, si un participant constate qu’il a des symptômes s’apparentant à ceux de la COVID-19 ou s’il est en attente d’un résultat de test, il doit demeurer à son domicile.

Un projet d’envergure

Rappelons que, dans le but de protéger la population d’ombles de fontaine du lac Florentien, un projet de restauration a été réalisé par le Ministère et ses partenaires fauniques en 2010. Le lac a été, entre autres, traité à la roténone pour éliminer les espèces compétitrices introduites dans ce plan d’eau. Depuis, trois fraies artificielles ont été effectuées dans la nature afin de conserver la lignée génétique du lac Florentien. Le projet a été une réussite et la population se reproduit présentement de façon naturelle.

Le Ministère rappelle à tous les pêcheurs de cette ressource faunique nouvellement restaurée l’importance d’assurer le maintien de cette population en n’y introduisant aucune espèce compétitrice. C’est ce qui permet de préserver la productivité maximale de l’omble de fontaine au lac Florentien.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

Travaux forestiers dans le Nord-du-Québec – Consultation publique sur les coupes de bois et les activités forestières

Travaux forestiers dans le Nord-du-Québec – Consultation publique sur les coupes de bois et les activités forestières

Chibougamau, le 3 août 2020 – Du 3 au 28 août 2020, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs invite la population à s’exprimer sur les coupes de bois et les activités forestières inscrites dans les plans d’aménagement forestier intégré opérationnels (PAFIO) du Nord-du-Québec 2018-2023.

Au cours des prochaines années, différents travaux seront réalisés en forêt publique. À cet égard, des plans d’aménagement forestier intégré indiquent les secteurs où l’on pourrait effectuer de la coupe de bois, de la préparation de terrain, du reboisement, du débroussaillage, etc. D’autre part, des chemins et des infrastructures devront être construits ou améliorés pour accéder à ces éventuels chantiers.

Le Ministère souhaite entendre les utilisateurs de la forêt sur leurs préoccupations.

Les personnes intéressées pourront accéder au PAFIO et soumettre leurs commentaires en ligne sur le site Web du Ministère au jusqu’au 28 août 2020 à 23 h 59.

Il est aussi possible de se présenter au bureau du Ministère, sur rendez-vous seulement, du lundi au vendredi (sauf les jours fériés) de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30. Des représentants seront en mesure de répondre aux questions et préoccupations.

Unité de gestion de Chibougamau
624, 3e Rue
Chibougamau (Québec) G8P 1P1
Téléphone : 418 748-2647
Télécopieur : 418 748-3359

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

Bas-Saint-Laurent – Récolte de bois de chauffage dans les forêts publiques

Bas-Saint-Laurent – Récolte de bois de chauffage dans les forêts publiques

Rimouski, le 3 août 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle aux citoyens qu’il est obligatoire de détenir un permis pour récolter du bois de chauffage à des fins domestiques dans les forêts publiques.

Ce permis permet aux utilisateurs de bois de chauffage de récolter un maximum de 22,5 m³ apparents de bois, à 1,55 $ plus taxes le mètre cube apparent pour toutes les essences (ce taux peut être mis à jour en tout temps).

Les périodes de récolte peuvent varier selon les territoires suivants :

  • Réserve faunique de Rimouski : 22 août au 30 août 2020 inclusivement
  • Autres territoires desservis : 22 août au 7 septembre 2020 inclusivement

En raison du contexte actuel lié à la pandémie de la COVID-19, nos bureaux ne sont présentement pas accessibles à la clientèle. Aucun permis ne sera délivré en personne. Toutes les informations en lien avec la récolte de bois de chauffage dans les forêts publiques sont disponibles dans la section Bas-Saint-Laurent du site Web du Ministère.

Les personnes qui désirent obtenir un permis peuvent en faire la demande :

  • par courriel : Boischauffage_UG-Bas-St-Laurent@mffp.gouv.qc.ca
  • par téléphone, en laissant un message dans la boîte vocale au 418 629-3068, poste 510. Il est demandé de laisser son nom et ses coordonnées afin qu’un représentant du Ministère puisse rappeler dans les plus brefs délais.

Le Ministère rappelle que la récolte de bois de chauffage est limitée aux essences prescrites dans les secteurs désignés sur les documents liés au permis. Comme toutes les autres interventions forestières, cette activité est soumise à des règles strictes ayant pour but d’assurer la protection des autres ressources du milieu forestier.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine – Récolte de bois de chauffage dans les forêts publiques

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine – Récolte de bois de chauffage dans les forêts publiques

Caplan, le 3 août 2020 — Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs rappelle aux citoyens qu’il est obligatoire de détenir un permis pour récolter du bois de chauffage dans les forêts publiques.

Ce permis permet aux utilisateurs de bois de chauffage de récolter un maximum de 22,5 m³ apparents de bois, à 1,55 $ plus taxes le mètre cube apparent pour tous les feuillus (ce taux peut être mis à jour en tout temps).

La période de récolte de bois de chauffage pour 2020 est du 20 août au 8 novembre.

En raison du contexte actuel lié à la pandémie de la COVID-19, nos bureaux ne sont présentement pas accessibles à la clientèle. Le Ministère acceptera seulement les demandes de permis effectuées par courriel ou par la poste.  Aucun permis ne sera délivré en personne.

Pour ceux qui se sont procuré un permis l’année dernière, l’information leur sera acheminée par la poste. Pour les nouvelles demandes, les citoyens doivent consulter la section Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine du site Web du Ministère, à la page Permis d’intervention pour la récolte de bois de chauffage à des fins domestiques. La demande peut également être faite auprès de l’unité de gestion de leur secteur :

Caplan : Unité de gestion de la Baie-des-Chaleurs
195, boulevard Perron Est
Tél. : 418 388-2125, poste 221
Gaspé et Sainte-Anne-des-Monts : Unité de gestion de la Gaspésie
21, rue des Lilas, local 1.10
Tél. : 418 360-8371, poste 221

Courriel : Gaspesie-iles-de-la-madeleine.foret@mffp.gouv.qc.ca

Il faut noter que, cette année, les employés du Ministère ne seront pas à la caserne de pompiers dans la municipalité de Nouvelle, comme par les années passées.

Le Ministère rappelle que la récolte de bois de chauffage est limitée aux arbres non propices à la production de bois d’œuvre dans les secteurs désignés. Comme toutes les autres interventions forestières, cette activité est soumise à des règles strictes ayant pour but d’assurer la protection des autres ressources du milieu forestier.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

 

 

Rétention des grands saumons dans certaines rivières du Québec dès le 1er août 2020

Rétention des grands saumons dans certaines rivières du Québec dès le 1er août 2020

Québec, le 30 juillet 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs annonce que les pêcheurs pourront conserver un grand saumon, c’est-à-dire un individu mesurant 63 centimètres ou plus, dans les 13 rivières ou parties de rivières suivantes à compter du 1er août 2020 :

Gaspésie (5 rivières) :

  • Rivière Dartmouth
  • Rivière Madeleine
  • Rivière Sainte-Anne
  • Rivière Saint-Jean
  • Rivière York

Bas-Saint-Laurent (4 rivières) :

  • Rivière Matane
  • Rivière Matapédia
  • Rivière Mistigougèche
  • Rivière Mitis

Côte-Nord (4 rivières) :

  • Rivière du Gros Mécatina
  • Rivière Napetipi
  • Rivière Saint-Paul
  • Rivière du Vieux Fort

Cette décision s’inscrit dans le cadre du Plan de gestion du saumon atlantique 2016‑2026 qui prévoit des modalités de pêche adaptées à l’abondance de saumons dans chacune des rivières. Le plan de gestion prévoit que la rétention des grands saumons, constitués majoritairement de femelles, peut être permise uniquement dans les rivières qui ont atteint leur cible de gestion au cours des dernières années et dont les analyses des montaisons de la saison en cours indiquent que cette cible pourra encore être atteinte cette année.

Par ailleurs, la récolte de grands saumons était déjà autorisée dans certaines autres rivières du Québec. Pour connaître ces rivières ou obtenir davantage d’information à ce sujet, les pêcheurs sont invités à consulter la réglementation  disponible en ligne.

Rappel important pour les détenteurs d’un permis de pêche annuel

Le Ministère tient à rappeler l’obligation pour les pêcheurs de respecter la réglementation en vigueur dans chacune des rivières malgré le nombre d’étiquettes associées au permis de pêche annuel. La réglementation peut notamment prévoir pour certaines rivières l’obligation de remettre à l’eau tous les grands saumons tout au long de la saison. De plus, à l’exception des zones de pêche 23 et 24 situées dans le Nord‑du-Québec, le permis de pêche annuel prévoit la possibilité de récolter uniquement un grand saumon par pêcheur au cours de la saison. En terminant, rappelons qu’il est obligatoire de remettre à l’eau les grands saumons pêchés en dehors des rivières à saumon.

Pour obtenir plus d’information sur la gestion du saumon, les pêcheurs sont invités à consulter le Plan de gestion du saumon atlantique 2016-2026.

Le Ministère invite les citoyens à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste qui va à l’encontre de la protection de la faune, de ses habitats ou du milieu naturel à SOS Braconnage au numéro sans frais 1 800 463-2191 ou en ligne. Ce service est gratuit et confidentiel.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec