Carpes asiatiques – Le MFFP met en place le Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques

Québec, le 31 mai 2016 – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, annonce qu’il a amorcé la mise en place de la phase 1 du Programme de lutte contre les carpes asiatiques.

Rappelons que conformément au plan d’action de la Stratégie maritime, le Ministère s’est vu attribuer une enveloppe de 1,7 M$ sur trois ans, dans le discours du budget 2016-2017, afin de réaliser la phase 1 du nouveau Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques.

Déjà, le Ministère est à pied d’œuvre, notamment en ce qui concerne la détection hâtive et le développement de l’expertise. Il travaille à mettre en place une équipe dédiée aux carpes asiatiques, dont l’une des priorités est de développer des partenariats avec divers acteurs concernés, entre autres avec les pêcheurs commerciaux du fleuve Saint-Laurent.

« Nous sommes conscients que les espèces aquatiques envahissantes comme les carpes asiatiques peuvent avoir des impacts importants sur les écosystèmes, la biodiversité et l’offre de pêche. Nous sommes très vigilants et suivons la situation de près », a mentionné le ministre Lessard.

En effet, le Québec travaille déjà avec ses voisins des Grands Lacs et du Saint-Laurent, notamment pour échanger l’expertise sur cet enjeu.

Capture d’une carpe de roseau à Contrecoeur

Le 27 mai 2016, une carpe de roseau a été capturée dans le fleuve Saint-Laurent par un pêcheur commercial de carpe commune, à Contrecœur. La carpe de roseau fait partie des quatre espèces de carpes asiatiques.  La taille extrême du spécimen et l’état de son système reproducteur indiquent qu’il s’agit d’un vieil individu, probablement âgé de plus de 15 ans.  Selon les informations disponibles pour le moment, tout porte à croire qu’il s’agirait d’un individu isolé et probablement stérile. Des analyses sont en cours pour valider cette hypothèse.

Cet incident isolé confirme que le Québec a tout intérêt à investir les ressources nécessaires pour mettre en place le Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques. La phase 1 comprendra notamment la réalisation d’une analyse de risques, le développement d’une expertise propre à la réalité du Québec et la solidification des liens avec des partenaires comme le gouvernement fédéral, celui de l’Ontario et ceux des États américains limitrophes des Grands Lacs.

« Nous sommes heureux de pouvoir compter sur la collaboration des partenaires du milieu, notamment les pêcheurs commerciaux, afin d’obtenir des informations au sujet des poissons du fleuve Saint-Laurent. Cette complémentarité de nos actions est un atout précieux pour le succès de ce tout nouveau programme de lutte contre les carpes asiatiques au Québec », a souligné le ministre Lessard.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec