Conservation de la biodiversité – Québec versera plus de 7 millions de dollars à Canards Illimités Canada et à Conservation de la nature Canada pour soutenir l’acquisition et l’aménagement de terrains destinés à la préservation des habitats fauniques

Québec, le 22 octobre 2019 – Pour assurer la conservation des milieux naturels et veiller à la survie des populations d’espèces fauniques qu’ils abritent, le Gouvernement du Québec soutient deux organismes de conservation reconnus, soit Canards Illimités Canada et Conservation de la nature Canada, et accorde une aide financière totalisant 7,26 M$ pour l’acquisition des terres privées et la réalisation de travaux d’aménagement sur des terres du domaine de l’État.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour, a présenté les détails de ces deux nouvelles ententes de partenariat, aujourd’hui, à l’occasion d’une activité soulignant les 30 années de collaboration des partenaires du Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE).

Une somme de 3 380 000 $ sur trois ans est accordée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) à Canards Illimités Canada (CIC). Le MFFP accorde aussi une somme de 3 880 000 $ sur trois ans à Conservation de la nature Canada (CNC). Ces investissements permettront de financer des projets visant à assurer la conservation et l’aménagement de terres au bénéfice des espèces fauniques en situation précaire et à favoriser la connectivité écologique.

Les ententes de partenariat financier conclues entre le MFFP et les deux organismes prévoient des investissements maximums totaux de 13 186 000 $ et permettront de partager les coûts pour l’acquisition de terres privées et l’aménagement d’habitats sur des terres du domaine de l’État. Les terrains acquis par les partenaires seront cédés au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs afin qu’il en assure la conservation à long terme. Les aménagements viseront à maintenir ou à accroître la viabilité des populations ciblées.

Des partenaires unis depuis 30 ans

Le ministre Pierre Dufour a également participé à la rencontre des partenaires du Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE) réunis à Québec dans le cadre des célébrations soulignant les succès de 30 ans de collaboration.

La rencontre a permis au ministre de se mettre à jour sur les dernières réalisations du PCHE au Québec, en compagnie des représentants des cinq autres organisations membres, soit CIC, CNC, la Fondation de la faune du Québec, le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques et Environnement et Changement climatique Canada. Lors d’un panel, les représentantes et représentants des organisations ont échangé sur les principales réalisations qui ont permis d’améliorer les niveaux de populations de sauvagine et la qualité de leurs habitats, de protéger plus de 520 km2 d’habitats et de restaurer plus de 70 km2 de milieux humides.

Cette rencontre a également permis au ministre de réitérer l’intérêt du Gouvernement du Québec à demeurer membre du PCHE dans le but de poursuivre l’établissement de partenariats financiers afin de contribuer au maintien et à l’amélioration des écosystèmes des milieux humides. Ce partenariat, fondé en 1989, s’inscrit dans une initiative internationale qui vise la conservation des habitats associés à la sauvagine (canards, oies, bernaches et cygnes) et la collaboration d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux dans le but commun de protéger les habitats fauniques et les oiseaux, et de rendre ces milieux naturels accessibles aux citoyens.

Citations :

« La conservation des milieux naturels au Québec est fondamentale pour la survie de l’ensemble des oiseaux et des autres animaux, y compris les espèces menacées ou vulnérables. Ainsi, les interventions menées dans le cadre des nouvelles ententes de partenariat fourniront des habitats de qualité à la faune pour répondre à leurs besoins tout au long de leur cycle vital. On peut également se réjouir du travail accompli par les partenaires du PCHE depuis 30 ans. C’est en unissant nos forces que nous allons maintenir des milieux naturels au bénéfice de la faune, mais également des citoyens. »

M. Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

 « Je suis heureux de souligner nos 30 années de collaboration avec les organismes fédéraux et provinciaux dans les diverses initiatives visant la préservation des espèces de sauvagine de l’Est du Canada et leurs habitats. Les actions menées dans le cadre du Plan conjoint des habitats de l’Est assurent des habitats de qualité à la faune aquatique, et ce, à notre plus grand bénéfice puisque les milieux humides et hydriques ont un rôle majeur à jouer dans notre adaptation aux changements climatiques. »

M. Benoît Charrette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques                                                 

« Canards Illimités Canada se réjouit de la reconduction de l’entente de financement du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. Les nouveaux montants pour la restauration des habitats et la protection des espèces nous permettront de continuer notre travail essentiel sur le terrain. Le premier projet qui bénéficiera de l’entente sera la remise à niveau des infrastructures et l’optimisation des aménagements fauniques du refuge faunique Marguerite-D’Youville à Châteauguay. »

M. Bernard Filion, directeur du Québec, Canards Illimités Canada

« Conservation de la nature Canada est fier de participer au PCHE et d’établir des ententes de partenariat avec le Gouvernement du Québec en faveur de la protection des milieux naturels. Depuis plus de 30 ans, les actions concrètes que nous menons en ce sens permettent de préserver notre héritage naturel au bénéfice des générations futures, ainsi que de protéger des espèces vulnérables comme les oiseaux migrateurs. Les sites protégés nous rendent d’importants services écologiques, puisqu’ils purifient l’air que nous respirons, filtrent l’eau que nous buvons et peuvent être accessibles pour des activités de plein air. »

M. Hubert Pelletier, directeur de la conservation au Québec, Conservation de la nature Canada

« Depuis 30 ans, les partenaires du Plan conjoint des habitats de l’Est collaborent pour restaurer et protéger des milieux humides importants pour les oiseaux migrateurs. L’expérience qu’ils ont développée, les résultats notables déjà atteints et les partenariats solides établis nous permettront de relever collectivement les défis à venir et de mettre en place des initiatives majeures pour la biodiversité, contribuant de ce fait même au bien-être des communautés du Québec et de l’est du Canada. »

Mme Marie-Josée Couture, directrice régionale du Service canadien de la faune – région du Québec d’Environnement et Changement climatique Canada et présidente du Conseil du Plan conjoint des habitats de l’Est

Faits saillants

  • L’entente avec Canards Illimités Canada (CIC) totalise des investissements maximums de 5 760 000 $ sur trois ans, dont 2 380 000 $ en provenance de CIC.
  • L’entente avec la Société canadienne pour la conservation de la nature (SCCN) totalise des investissements maximums de 7 426 000 $ sur trois ans, dont 3 546 000 $ en provenance de SCCN.
  • Le Plan conjoint des habitats de l’Est (PCHE)  a été établi en 1989 afin de réaliser des projets de conservation des milieux humides dans l’est du Canada dans le cadre du Plan nord-américain de gestion de la sauvagine – une collaboration internationale entre le Canada, les États-Unis et le Mexique qui vise la conservation de la sauvagine et des milieux humides.
  • Le PCHE est un regroupement de partenaires des six provinces de l’Est du Canada, soit l’Ontario, le Québec, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse, l’Île-du-Prince-Édouard de même que Terre-Neuve et Labrador, qui ont à cœur un objectif commun : maintenir et améliorer les habitats pour soutenir des niveaux durables de populations d’oiseaux tout en offrant des avantages écologiques et économiques à la société.
  • Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs assure la présidence du comité directeur provincial et représente le gouvernement du Québec au Conseil du PCHE.
  • Exemples de projets mis en place grâce à l’aide du PCHE :
Projets Région
Marais Antoine à Roquemaure Abitibi-Témiscamingue
Réserve naturelle du Marais-Léon-Provancher à Neuville Capitale-Nationale
Réserve naturelle du Lac-du-Portage Chaudière-Appalaches
Tourbière du Lac-à-la-Tortue Mauricie
Refuge faunique Marguerite-D’Youville à Châteauguay Montérégie
Petite et Grande Presqu’île près de Montebello Outaouais

Liens connexes :

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :

Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec