Lièvre d'Amérique

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Lièvre variable, lièvre à raquettes Lepus americanus Snowshoe Hare, Varying Hare
    
Lièvre d'Amérique en été                    Lièvre d'Amérique en hiver

Identification

Taille moyenne : 38 à 51 cm (1,3 à 2,3 kg). Les femelles sont légèrement plus grosses que les mâles.

Coloration : En hiver : pelage blanc (base des poils foncée); bout des oreilles noir.
En été : pelage brun teinté de rouille ou de gris; abdomen blanc; bout des oreilles noir; queue brune sur le dessus et blanche dessous.

Traits externes caractéristiques : Oreilles (62 à 68 mm); pieds postérieurs robustes et très longs (121 à 150 mm).

Comment différencier le lapin à queue blanche, le lièvre d'Amérique et le lièvre arctique :

Le lapin à queue blanche a :

  • taille plus petite que les lièvres;
  • oreilles plus courtes que les lièvres;
  • pieds postérieurs plus courts que les lièvres;
  • pelage d'hiver brun grisâtre toute l'année;
  • bout des oreilles non noir;
  • queue brune sur le dessus et blanche dessous toute l'année.

Le lièvre d'Amérique a :

  • taille légèrement plus grosse que le lapin à queue blanche, mais plus petite que le lièvre arctique;
  • oreilles plus longues que le lapin à queue blanche, mais courtes pour un lièvre;
  • pieds postérieurs particulièrement longs pour sa taille;
  • pelage d'hiver blanc avec base des poils foncée;
  • bout des oreilles noir;
  • queue brune sur le dessus et blanche dessous en été; queue blanche en hiver.

Le lièvre arctique a :

  • taille plus grosse que le lièvre d'Amérique;
  • oreilles plus longues;
  • pieds longs caractéristiques des lièvres;
  • pelage d'hiver blanc jusqu'à la base des poils;
  • bout des oreilles noir;
  • queue blanche toute l'année.

Habitat

Aire de répartition du lièvre d'Amérique (Format PDF, 508 Ko)

Il habite partout où de jeunes conifères sont présents: forêt, zones de repousse et anciens brûlis couverts de framboisiers, taillis de tremble, broussailles, clairières, marais et grands marécages à thuya, bord des cours d'eau.
Il est actif toute l'année, principalement au crépuscule ou durant la nuit.

Domaine vital : 2 à 16 hectares. Sédentaire, il utilise un réseau de sentiers dans la végétation ou dans la neige entre les aires de repos (buissons, branches basses, arbres tombés, souches, débris de coupe, grosse pierre) et les aires d'alimentation. Solitaire, il tolère la présence d'autres individus.

* Plusieurs signes témoignent de sa présence :

  • ramilles nettement tranchées en biseau;
  • arbrisseaux à l'écorce rongée;
  • petites crottes sphériques sur le sol;
  • pistes caractéristiques dans la neige.

Alimentation

En été, il se nourrit de plantes herbacées (aster, impatiente, fraisier, pissenlit, trèfle, marguerite, prêle, fougère), jeunes tiges d'arbustes fruitiers, feuilles tendres d'arbres (peuplier, bouleau, saule) et champignons.
En hiver, il broute bourgeons et ramilles et ronge l'écorce des arbres et arbustes (thuya, saule, tremble, érable, bouleau, épinette, sapin, framboisier, noisetier, aubépine, mélèze, pin).

* Tandis que le lièvre coupe nettement les ramilles en biseau avec ses incisives supérieures et inférieures, le cerf pince et déchire les ramilles entre son palais et ses incisives inférieures laissant une marque distinctive sur les arbustes et les arbres.

Reproduction

Saison : Printemps, fin mars à fin juin.

Mode : La maturité sexuelle peut être atteinte dès le premier été pour les femelles nées tôt en saison, mais la première reproduction survient le printemps suivant pour la plupart des individus. Le mâle est plus agressif pendant le rut et tolère moins la proximité de ses congénères. Aucun terrier n'est utilisé, la femelle met bas sur un nid d'herbe dans un endroit abrité. Elle peut avoir jusqu'à 4 portées par an, de 1 à 9 petits chacune (en moyenne 2 à 4). La gestation dure 36 jours et les petits naissent très développés entre mai et septembre. La femelle les laisse seuls au nid et ne les allaite que 5 à 10 minutes, une fois par jour. Les jeunes quittent le nid et se nourrissent d'herbe à 1 semaine, mais restent avec la mère et sont allaités jusqu'à 3 ou 4 semaines.