Tétras du Canada

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Perdrix noire, tétras ou perdrix des savanes Falcipennis canadensis Spruce Grouse

Tétras du Canada femelle                    Tétras du Canada mâle

Identification

Taille moyenne : 38 à 43 cm (poids moyen : mâle 492 g; femelle 456 g).

Coloration : Mâle : plumage crypique foncé, finement rayé de noir, gris et brun; gorge et poitrine noires bordées de blanc; flancs barrés de blanc; caroncule rouge au-dessus de l'œil; queue noire à bout roux.
Femelle : plumage crypique irrégulièrement rayé de noir, gris et roux; poitrine et ventre rayés de blanc, noir et roux; queue rayée de noir et roux avec extrémité rousse.

Traits externes caractéristiques : Bec court et fort; narines emplumées; ailes courtes et arrondies; pattes partiellement emplumées.

Habitat

Aire de répartition du tétras du Canada (Format PDF, 507 Ko)

Il habite la forêt de conifères (épinette noire et sapin baumier) à sous-bois dense, ainsi que les tourbières. En été, il fréquente particulièrement les lisières de brûlés, clairières ou bleuetières et en hiver, les peuplements de sapin baumier, épinette noire, épinette rouge et pin gris. Il se tient souvent le long des routes ou perché dans les arbres.

Domaine vital : Territoire de mai à octobre : mâle 32 ha; femelle sans couvée 22 ha; femelle avec couvée 75 ha.

Il est sédentaire et très peu farouche. Plutôt solitaire, il forme de petits groupes en hiver.

Alimentation

En été, il s'alimente de fruits, champignons, insectes, plantes vertes.
En hiver, il se nourrit de bourgeons terminaux et des aiguilles de plusieurs conifères, particulièrement de l'épinette blanche et du mélèze laricin.

Reproduction

Saison : Printemps.

Mode : Le tétras de Canada peut se reproduire dès l'âge de 1 an. Le mâle s'accouple avec plusieurs femelles. La femelle a une couvée par année. Afin d'attirer les femelles et de défendre son territoire, le mâle étale la queue, hérisse les caroncules et les plumes du cou, bat des ailes très rapidement et de façon répétée (semblable à un martèlement étouffé) et émet des cris graves; ou bien se perche sur un tronc renversé ou sur une souche les ailes pendantes; ou marche lentement la queue déployée et les plumes du cou hérissées. La femelle est territoriale et émet un cri aigu face à d'autres femelles. Le nid qu'elle construit est simplement composé d'aiguilles de conifères, d'herbes fines, de lichens et parfois de quelques plumes déposés dans une légère dépression du sol ou sous une grosse branche de conifère, un tronc ou un amoncellement de branches mortes. Elle pond de 4 à 10 (généralement 6 à 8) œufs chamois marqués de brun ou parfois presque uni. Les œufs de 44 mm de longueur sont incubés pendant 23 à 25 jours. Les jeunes et la femelle quittent le nid après quelques heures, mais restent ensemble environ 12 semaines. Les jeunes se dispersent vers la fin du mois d'août et en septembre. À l'âge d'environ une semaine, ils peuvent faire de courts vols et se percher pour fuir les dangers. Seule la femelle procure les soins parentaux et elle défend sa progéniture avec vigueur.