Rainette faux-grillon de l'Ouest

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Rainette faux-criquet de l’Ouest Pseudacris triseriata Western Chorus Frog, Striped Chorus Frog

* Elle est désignée «vulnérable» selon la Loi sur les espèces menacées et vulnérables du gouvernement du Québec. Le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada (COSEPAC) la classe comme une espèce « menacée » et elle apparaît avec ce statut au registre public de la Loi sur les espèces en péril du gouvernement du Canada.

Identification

Taille moyenne : mâle 2,1 à 3,2 cm; femelle 3,0 à 3,7 cm.

Coloration : gris pâle à brun foncé, parfois vert terne ou olive. Ventre et côtés inférieurs blanchâtres; lèvre supérieure blanche; dos marqué de 3 bandes longitudinales foncées, parfois discontinues; bande latérale foncée du museau à l’aine et traversant l’œil; sac vocal jaune verdâtre à olive foncé sous la gorge chez le mâle à la reproduction.

Traits externes caractéristiques : corps élancé; tête étroite; museau pointu; peau légèrement granuleuse; doigts longs avec ventouses peu développées; callosités au niveau des pouces chez le mâle à la reproduction.

Habitat

Elle habite les milieux ouverts, humides et herbeux: champs, friches, fourrés, clairières, saulaies et aulnaies clairsemées. Elle est nocturne et peut grimper les herbes hautes. Elle résiste à des températures de -5 à -7 °C et hiberne à la surface du sol, cachée dans la litière, sous les pierres, les troncs d’arbres morts et les racines des arbres, parfois à quelques centimètres sous le sol.

Domaine vital : 640 à 6 000 m2 incluant le milieu de reproduction. Les domaines vitaux de plusieurs individus se chevauchent.

Alimentation

Le régime alimentaire de l’adulte se compose de petits invertébrés : fourmis, araignées, mouches. Les têtards se nourrissent d’algues.

Reproduction

Saison : printemps, avril et mai. Dès que la neige est presque toute fondue et que la température est de 5 à 10 °C. La période de reproduction s’étend sur une période de 2 à 3 semaines à un site donné.

Site de reproduction : étangs temporaires (champs, clairières, aulnaies inondés à la fonte) ou permanents, marécages, fossés où l’eau est peu profonde et la végétation abondante.

Mode : la maturité sexuelle est atteinte entre 1 et 2 ans, plus tôt chez les mâles que chez les femelles. Mâles et femelles migrent en grand nombre vers les sites de reproduction. Grâce à son sac vocal, le mâle émet, de jour comme de nuit, son chant caractéristique qui fait penser au bruit d’un ongle que l’on frotte sur les dents d’un peigne. La plupart des adultes se reproduisent une seule fois dans leur vie. La femelle pond un total de 150 à 800 oeufs en plusieurs grappes irrégulières et lâches de 10 à 75 œufs chacune. Les grappes d’œufs collent à la végétation submergée ou se déposent au fond de l’eau. L’éclosion survient après 3 à 14 jours selon la température de l’eau. Les têtards, petits et foncés, se métamorphosent en adultes après 1 à 2 mois selon la disponibilité de la nourriture et la température de l’eau.