Boeuf musqué

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom en Inuktitut : Nom commun anglais :
Ovibos Ovibos moschatus Umimmaq Muskox
Dessin d'un boeuf musqué

Identification

Longueur totale : 1,9 à 2,5 m (mâle plus grand que femelle).

Hauteur à l’épaule : 0,91 à 1,52 m.

Poids : mâle 263 à 341 kg ; femelle 163 à 230 kg.

Coloration : Manteau épais, de longs et rudes poils de garde (jusqu’à 62 cm) brun foncé, recouvrent une fine toison de poils plus courts appelée « qiviut » qui se détache et tombe au printemps; cornes brun foncé chez les adultes et pâles chez les jeunes.

Traits externes caractéristiques : Corps massif et compact; épaules voûtées; tête massive; cornes recourbées (jusqu’à 75 cm d’envergure et 74 cm de longueur; plus petites chez la femelle) portées par les deux sexes et qui poussent pendant 6 ans; oreilles très courtes (15 à 16 cm); pattes courtes (43 à 50 cm); sabots arrondis et tranchants (10 à 13 cm) avec coussinets plantaires très velus; queue tronquée (6 à 17 cm) dissimulée sous la toison.

Habitat

Il habite la toundra arctique. En été, il se retrouve sur les rives des lacs et des cours d’eau ayant beaucoup de végétation. En hiver, il préfère les pentes exposées au vent, les collines, les vallées et les basses terres avec neige peu profonde. Il n’a pas d’abri et se couche directement sur le sol dans la mousse ou la neige. Sédentaire et grégaire, il forme en hiver de grands troupeaux mixtes (3 à 100 individus, en moyenne 15) qui se divisent en petits groupes d’environ 7 individus à la mise bas. Le bœuf musqué se déplace généralement lentement et ne fait pas de grande migration saisonnière (moins de 80 km). À l’approche d’un danger, le troupeau court vers le sommet d’une colline ou un endroit dégagé. Les individus s’alignent et font face au danger. Ils peuvent aussi rapprocher leurs croupes et former un cercle serré en gardant les jeunes à l’intérieur pendant que les adultes chargent l’ennemi.

Alimentation

Le bœuf musqué est herbivore et se nourrit principalement d’épilobes, herbes, carex, mousses et lichens, aussi de feuilles et tiges de saule, bouleau et arbustes variés. Pour trouver sa nourriture en hiver, il gratte le sol avec ses sabots où la neige est peu abondante. Il peut aussi briser la glace avec sa tête.

Reproduction

Saison : Fin de l’été, août et septembre.

Mode : La maturité sexuelle est atteinte à 3 ou 4 ans pour les femelles, 1 ou 2 ans plus tard pour les mâles. Polygames, les mâles en rut défendent un harem formé de quelques femelles et leurs petits. Les affrontements pour déterminer la hiérarchie entre les mâles et la possession d’un harem peuvent parfois causer des blessures mortelles. Les mâles frottent leurs pattes avant avec les glandes situées près de leurs yeux, avancent l’un vers l’autre lentement et reculent, puis s’élancent tête contre tête. La gestation dure 8 ½ mois. La femelle a un seul petit, tous les 2 ans entre avril et juin. Le nouveau-né pèse entre 10 et 14 kg, est couvert d’un épais manteau laineux, marche après quelques minutes et se déplace avec sa mère après quelques heures. Il broute à 2 semaines, mais est allaité jusqu’à 1 an.