Eider à duvet

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom en Inuktitut : Nom commun anglais :
-- Somateria mollissima Mitiq Common Eider, American Eider
Dessin d'un eider à duvet

Identification

Taille moyenne : 53 à 71 cm (poids moyen : mâle 2,2 kg; femelle 2,3 kg).

Coloration : Mâle adulte (à partir de 3 ans) : plumage noir avec dos et flancs blancs; tête blanche avec calotte noire et nuque verdâtre; cou et avant de l’aile blancs. Mâle juvénile : plumage semblable à la femelle, mais avec poitrine blanche. Femelle (adulte et juvénile) : plumage entièrement brun roux et très barré.

Traits externes caractéristiques : Corps gros et allongé; front aplati; plumage peu étendu sur le dessus du bec, mais avancé au-delà des narines sur les côtés; cou fort; envergure des ailes du mâle 81 à 109 cm et de la femelle 76 à 107 cm; queue 8 à 10 cm.

Habitat

Eaux côtières près des hauts-fonds, côtes rocheuses, baies peu profondes, îles et toundra. Il ne défend pas de véritable territoire, sauf le mâle qui défend un espace autour de la femelle lors de la pariade, la femelle qui défend son nid pendant l’incubation et la crèche qui peut adopter une partie d’une baie pendant l’élevage des jeunes. Grégaire, il niche en colonie et forme des bandes comprenant des dizaines à des milliers d’individus pour l’alimentation et la migration.

Alimentation

En mer, il plonge jusqu’à 20 m pour se nourrir de buccins, oursins, étoiles de mer, œufs de hareng, crustacés et mollusques (moules bleues, myes, palourdes, pétoncles).

Reproduction

Saison : Printemps

Mode : La première reproduction survient vers 2 à 3 ans. Monogames, le mâle et la femelle forment un couple pour une seule saison, mais souvent bien avant l’arrivée sur l’aire de nidification. En période de reproduction, le mâle produit de nombreux roucoulements. La femelle niche sur une petite île recouverte de grosses roches, de végétation basse ou de petits sapins et de mousse et exempte de prédateur terrestre. Son nid est une dépression dans le sol qu’elle recouvre de duvet qu’elle arrache à sa poitrine. Elle niche en grandes colonies (200 à 10 000 individus) souvent parmi les colonies de goélands et de sternes et parfois à proximité de colonies de cormorans à aigrettes, petits pingouins ou guillemots à miroir. La femelle a une couvée par an composée de 3 à 5 œufs olive verdâtre pâle de 76 mm de longueur; plus de 7 œufs indiquent qu’une autre femelle y a déposé ses œufs. Le mâle quitte la femelle au moment de l’incubation, forme d’importants regroupements et migre en mer pour la mue. La femelle ne s’alimente pas pendant l’incubation qui dure en moyenne 26 jours (23 à 30 jours) et peut perdre jusqu’à 50 % de son poids. Les jeunes naissent très développés et quittent le nid en moins de 24 heures. Ils peuvent voler après 60 à 75 jours. De 2 à 7 couvées se regroupent pendant environ 8 semaines pour former une crèche dans laquelle plusieurs femelles prennent soin ensemble des jeunes, mais où une femelle est dominante.