Narval

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom en Inuktitut : Nom commun anglais :
Licorne de mer Monodon monoceros Alagnuak Narwhal, Unicorn Whale
Dessin d'un narvalImage d'un groupe de narvals dans l'eau

En 2004, le COSEPAC a désigné le narval comme une espèce préoccupante.


Identification

Longueur totale : (sans la défense) : mâle 4,7 m (max. 6,2 m); femelle 4 m (max. 5,1 m).

Poids : mâle 1600 kg; femelle 900 kg.

Coloration : Dos noir avec taches blanches; ventre et flancs blancs tachetés de noir. La coloration pâlit avec l’âge.

Traits externes caractéristiques : Tête petite avec melon proéminent; museau tronqué; cou flexible; absence de nageoire dorsale, mais crête irrégulière de 5 cm de haut et 60 à 90 cm de long sur la moitié postérieure du dos; nageoires pectorales petites (30 à 40 cm) et arrondies; extrémité postérieure des lobes de la queue convexe; pas de dents, sauf chez les mâles (rarement chez les femelles), une défense spiralée de 2 à 3 m de long du côté gauche de la mâchoire supérieure ou exceptionnellement des deux côtés. Cette défense servirait probablement à établir une hiérarchie et un accès aux femelles, mais les hypothèses sont nombreuses pour déterminer ses fonctions.

Habitat

Généralement en eaux profondes. Au printemps, après la rupture de la banquise côtière et en été, il fréquente les détroits et les fjords de l’archipel arctique et du nord de la baie d’Hudson. En hiver, la banquise côtière le retient en bordure ou à l’intérieur de la banquise ferme de la mer de Baffin et des détroits de Davis et d’Hudson.

Il se déplace sous la glace et respire d’une ouverture à une autre. Il peut briser une mince couche de glace avec son dos. Il respire généralement aux 10 à 15 secondes (15 minutes en migration) et plonge de 7 à 8 minutes, (max. 20 min.) jusqu’à plus de 1000 m et nage entre 2 et 8 km/h, jusqu’à 20 km/h.

Grégaire, il vit généralement en regroupements (femelles avec jeunes ou mâles adultes, rarement les deux sexes ensemble) de 3 à 8 individus, parfois jusqu’à 20. Plusieurs centaines d’individus forment des troupeaux lors des migrations. Il produit des plaintes gutturales et des sifflements très bruyants qu’on entend jusqu’à 5 km pour la communication et l’écholocation. Il passe beaucoup de temps au repos à la surface de l’eau.

Alimentation

Au large, son alimentation est principalement composée de calmars et de pieuvres et près des côtes de crevettes, de saïdas francs et de flétans du Groenland.

Reproduction

Saison : Printemps, mars à mai (surtout avril).

Mode : La maturité sexuelle est atteinte pour le mâle lorsqu’il mesure environ 3,9 m, soit entre 11 et 13 ans, et pour la femelle à 3,4 m, entre 6 et 8 ans. En période de reproduction, les mâles entrecroisent leurs défenses et se frappent pour accéder aux femelles. La gestation dure 14 mois et la femelle a un petit tous les 3 ans entre juin et août. Le nouveau-né est complètement noir marbré (avec l’âge le blanc apparaît du ventre vers les flancs), mesure environ 1,6 m et pèse 80 kg. Il est allaité environ 20 mois, mais le lien avec la mère se prolonge jusqu’à la puberté et même plus longtemps pour les jeunes femelles.