Oie des neiges

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom en Inuktitut : Nom commun anglais :
Grande oie des neiges, petite oie des neiges, oie blanche Chen caerulescens Kangup Snow Goose
Dessin d'une oie des neiges

Identification

Taille moyenne : mâle 71 à 84 cm; femelle 71 à 81 cm (poids moyen mâle 3,1 kg; femelle 2,8 kg).

Coloration :

  • Forme blanche Adulte : plumage blanc avec le bout des ailes noir; bec rose avec denticules noirs; pattes roses. Juvénile : plumage gris pâle; bec brun noirâtre et pattes gris violacé.
  • Forme bleue Adulte : tête et cou blancs; dos brun avec blanc en quantité variable; ventre gris bleuâtre; bout des ailes noir; bec et pattes rose. Juvénile : plumage gris ardoisé; dessous de la tête blanc; bec et pattes gris foncé.

Traits externes caractéristiques : Corps massif; cou long; bec étroit et haut; envergure des ailes 135 à 152 cm; queue 12 à 17 cm.

Habitat

En été, elle habite la haute toundra arctique : plaines basses près de la côte avec tertres, étangs, lacs peu profonds ou cours d’eau. En hiver, elle utilise les terres agricoles et les milieux humides (marais, étangs, baies). En migration, elle se retrouve dans les marais d’eau douce ou salée, lacs, champs humides et de céréales, bancs de sable. Elle parcourt plus de 8 000  m lors des migrations et vo yage à 55 km/h, mais peut aller jusqu’à 95 km/h. Grégaire, elle niche en petites colonies et hiverne en grands groupes de dizaines de milliers d’individus. Le territoire de nidification est généralement supérieur à 0,25 ha et englobe le nid et l’aire d’alimentation. Le territoire d’élevage des jeunes est supérieur à 3 km2, mais chevauche celui d’autres nichées.

Alimentation

Herbivore. En nidification, elle se nourrit de racines et feuilles d’herbacées, de roseaux et autres plantes. En migration, elle s’alimente de racines de scirpe d’Amérique le long du Saint-Laurent et de grains d’avoine, herbacées et trèfles dans les champs. Sur les aires d’hivernage, son régime alimentaire se compose de racines de l’herbe à liens et autres plantes aquatiques et de grains de maïs, soja, blé d’hiver dans les champs.

Reproduction

Saison : Printemps

Mode : La première reproduction survient à 3 ans. Monogames, le mâle et la femelle forment un couple pour la vie. Ils nichent en petites colonies plus ou moins liées les unes aux autres de quelques couples à plusieurs centaines de couples. Les nids sont généralement espacés de 20 à 200 m, parfois isolés ou aussi près que 2 m. Le nid construit par la femelle est une légère dépression dans le sol garnie de petits morceaux de plantes séchées et de duvet. La femelle a une couvée par an qui comprend habituellement de 3 à 5 (2 à 9) œufs blancs de 80 mm de longueur. Elle couve pendant 24 jours et le mâle monte la garde. Les jeunes sont précoces, quittent le nid après 24 à 48 heures et commencent à se nourrir intensivement de plantes tendres. Après 42 jours, ils ont leur plumage juvénile, presque la taille adulte et sont capables de voler. Ils restent avec les parents pendant leur première année.