Patrons de déplacement


Marcheur

L'animal marche sur ses orteils, sur la pointe des pieds. Au repos, il pose la patte avant d’un côté, suivi de la patte arrière du côté opposé et ainsi de suite. On dirait que ses pattes se croisent au sol, ce qui donne un patron de piste en ligne droite.

Les canidés (renard, coyote, loup), les félidés (chat, lynx) et les cervidés (cerf, orignal, caribou) sont des marcheurs.

Bondisseur

L'animal se donne un élan, il bondit à partir de ses pattes arrière, il allonge son corps en mouvement dans les airs, les pattes avant se posent au sol, le corps est plié, les pattes avant se soulèvent et les pattes arrière viennent se déposer dans les empreintes faites par les pattes avant. Le corps de l’animal a un mouvement d’accordéon.

On a l’impression que l’animal n’a que deux pattes, car les empreintes se superposent.

La façon de distinguer les espèces consiste à mesurer la taille de l’empreinte et la largeur de la piste.

Les pattes avant et arrière ont cinq doigts.

Les bondisseurs sont tous des animaux au corps allongé qui ont des pattes courtes (vison, belette, martre, etc.).

Galopeur 

Les galopeurs ont les pattes arrière plus grandes que les pattes avant.

On distingue les empreintes des quatre pattes au sol, les pattes arrière sont à l’avant.

Le lièvre d’Amérique, le lapin, les écureuils, le tamia rayé et les diverses espèces de souris et de campagnols sont des galopeurs.

Les pistes des écureuils vont souvent d’un arbre à l’autre.

Ambleur

En mouvement, l'animal déplace du même côté, patte de devant et patte de derrière en même temps. Cela donne l’impression que le corps de l’animal se balance de droite à gauche pour ne pas tomber.

Le castor, le porc-épic, le raton laveur, la mouffette et le rat musqué sont des ambleurs.