Informez-vous avant d’intervenir dans l’habitat du poisson


Estuaire du Saint-LaurentRappelez-vous : l’habitat du poisson ne se trouve pas qu’en pleine nature! Les milieux urbains et agricoles abritent aussi des milieux essentiels au maintien de plusieurs espèces. En fait, tout milieu où il y a de l’eau, même de façon périodique (seulement au printemps, par exemple), peut être vital pour les poissons. La plus grande vigilance est donc de mise.

L’habitat du poisson fait partie de notre patrimoine collectif, même lorsqu’il se trouve sur votre propriété privée; il représente une richesse naturelle, culturelle et économique. La Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, le Règlement sur les habitats fauniques et la Loi sur les pêches, qui s’appliquent en eau douce comme en eau salée, veillent à sa préservation; il est primordial de les respecter.

Avant de faire une intervention qui pourrait modifier l’habitat du poisson, que ce soit en terre privée ou en terre publique, assurez-vous de respecter les obligations légales et réglementaires de votre municipalité, du gouvernement du Québec et du gouvernement fédéral.

Un petit coup de fil pourrait vous éviter une erreur coûteuse!

N’oubliez pas qu’une modification dans l’habitat du poisson sans autorisation peut être fort coûteuse, tant pour le milieu naturel que pour la personne qui a commis l’infraction. Cette personne sera sujette à une injonction, à des poursuites judiciaires, à des amendes, ainsi qu’à une ordonnance de remise en état des lieux, et elle devra éventuellement régler les frais associés à la restauration de l’habitat. Mieux vaut faire preuve de prudence et nous contacter avant d’agir.

Pour toute demande de renseignement supplémentaire, communiquez avec l'un de nos bureaux régionaux.

Pour tout renseignement concernant la Loi sur les pêches, communiquez avec :

Pêches et Océans Canada
Téléphone : 1 877 722-4828
Courriel : habitat-qc@dfo-mpo.gc.ca
Bureaux régionaux