Doré noir

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
-- Sander canadensis Sauger
© Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

Identification

Forme du corps : Corps allongé, plus ou moins cylindrique, peu ou pas comprimé latéralement.

Taille moyenne : 20 à 30 cm, < 0,5 kg (plus de 55 cm et 1 kg dans le fleuve Saint-Laurent).

Coloration : Variable selon l'habitat. Couleur de fond terne allant du gris au brun avec 3 ou 4 grandes taches plus foncées allant du dos aux flancs (habituellement absentes chez les individus habitants en eau claire); gros points noirs sur les flancs; 2 ou 3 rangées de taches noires sur la première nageoire dorsale; rangées de barres foncées sur la nageoire caudale; yeux argentés dus à la réflexion de la lumière sur la couche de pigments sensibles qui les recouvre.

Traits externes caractéristiques : Gros yeux; joues recouvertes d'écailles rugueuses; dents nombreuses, grosses et acérées; deux nageoires dorsales distinctement séparées, la première épineuse (13 à 15 épines) et la seconde à rayons mous; deux épines sur la nageoire anale; courte épine sur le bord supérieur du bout de l'opercule.

Comment différencier le doré noir du doré jaune :
Le doré noir a :

  • corps plus allongé et plus cylindrique;
  • taille plus petite (20 à 30 cm en moyenne);
  • taches noires sur la première nageoire dorsale;
  • joue avec écailles rugueuses.

Habitat

Eau turbide, peu profonde (généralement < 6,5 m) et fraîche (18 à 19oC). Grands lacs et grandes rivières à courant faible, occasionnellement en eau saumâtre.

Alimentation

Le doré noir chasse à vue en eau turbide grâce aux pigments sensibles qui recouvrent ses yeux. Les adultes se nourrissent de petits poissons (cyprins, perchaudes, épinoches, etc.) et de divers invertébrés (sangsues, écrevisses, insectes).

Reproduction

Saison : Printemps, mai à juin (généralement après celle du doré jaune).

Type de frayère : Eau turbide, peu profonde, à un fond de gravier. Grands lacs ou rivières.

Mode : Les mâles commencent à se reproduire généralement vers 2 à 3 ans et les femelles vers 4 à 6 ans (ils ont respectivement 2 et 3 ans dans le fleuve Saint-Laurent). La fraie a lieu la nuit. Aucun nid n'est construit. Les oeufs sont libérés et se déposent sur le fond entre le gravier. Les oeufs mesurent de 1,0 à 1,5 mm de diamètre et sont au nombre de 9 000 à 96 000 selon la taille de la femelle. L'éclosion survient après 25 à 29 jours.