Maskinongé

Autres noms communs : Nom scientifique : Nom commun anglais :
Musky, requin d'eau douce Esox masquinongy Muskellunge
© Sentier CHASSE-PÊCHE
Source : La grande encyclopédie de la pêche

Identification

Forme du corps : Corps allongé, modérément comprimé latéralement.

Taille moyenne : 70 à 120 cm (2,5 à 16 kg). Notre plus grand poisson d'eau douce après les esturgeons.

Coloration : Caractéristique, marques sombres sur fond pâle. Grande variabilité dans la couleur de fond (dos or vert brillant à brun pâle brillant et flancs or vert, brunâtre, gris ou très argenté) et la forme des marques (taches, barres verticales, marbrures, vermiculures ou combinaisons de ces marques); nageoires marbrées (plus marqué sur les dorsale, caudale et anale).

Traits externes caractéristiques : Tête longue et aplatie; yeux hauts sur la tête; grande bouche dont la mâchoire inférieure dépasse légèrement le bout du museau profilé; grandes dents proéminentes et acérées; joues et opercules recouverts d'écailles sur la moitié supérieure seulement; 6 à 9 pores sensoriels sous chaque mâchoire inférieure; nageoires pectorales basses; nageoires pelviennes en position abdominale et à peu près au centre de la longueur du corps; nageoire dorsale très reculée vis-à-vis la nageoire anale; nageoire caudale profondément fourchue et aux extrémités pointues.

Habitat

Eau peu profonde, claire, chaude (20 à 26oC) et à végétation dense. Eau plus profonde et plus fraîche lors des chaleurs estivales. Lacs, baies, rivières à courant modéré.

Alimentation

Le maskinongé est un prédateur solitaire, sédentaire et chasse à l'affût caché dans la végétation. Il se nourrit principalement de poissons (perchaudes, meuniers, cyprins, barbottes, crapets, etc.), ayant une préférence pour les grosses proies. L'absence de ces dernières semble affecter sa croissance et sa survie. Il mange également, écrevisses, grenouilles, souris, rats musqués et plusieurs espèces d'oiseaux aquatiques (jeunes et adultes).

Reproduction

Saison : Printemps, fin avril au début juin (généralement après le grand brochet).

Type de frayère : Eau peu profonde (35 à 50 cm). Zones inondées à forte végétation des lacs, secteurs d'eau vive des rivières.

Mode : Le maskinongé fraie le jour. La maturité sexuelle est atteinte à l'âge de 3 à 5 ans. Généralement, une grosse femelle est accompagnée d'un ou deux mâles plus petits. Aucun nid n'est construit. Les oeufs ambre clair de 2,5 à 3,5 mm de diamètre sont éparpillés au hasard et se déposent sur la végétation sans toutefois y adhérer. Le nombre d'oeufs libérés varie de 6 000 à 450 000 oeufs en fonction de la taille de la femelle. Les oeufs éclosent après 8 à 14 jours.