La gestion forestière depuis 2013

La gestion forestière
de 1986 à 2013














Cartes écoforestières
Gestion de l'information des agences régionales de mise en valeur des forêts privées (GIA)
Gestion des transmissions de rapports d’activité technique et financier (RATF)
Permis d'exploitation d'usine de transformation
du bois
Plans d'aménagement et thématiques forestières

Portail mesurage et facturation

Système PLANTS

 




Report des plans généraux d'aménagement forestier (PGAF) et baisse de l'attribution de la matière ligneuse

Le 22 mars 2005, l’Assemblée nationale adoptait à l'unanimité, le projet de loi n° 71 qui modifie la Loi sur les forêts. Le gouvernement du Québec amorçait ainsi un véritable virage forestier. Essentiel pour assurer la pérennité de la ressource forestière, ce virage sera bénéfique pour le développement durable des régions.

Une vision à long terme et une approche de prudence

Les changements apportés à la Loi :

  • Report au 1er avril 2008 de la date d'entrée en vigueur des prochains plans généraux d'aménagement forestier.
  • Réduction de 20 % de la possibilité forestière, pour les années 2005 à 2008, des essences du groupe sapin, épinettes, pin gris et mélèzes (SEPM), cette diminution étant de 25 % sur le territoire où s'applique le régime forestier adapté de l'entente de la Paix des Braves, et de 5 % pour les autres essences.

Des solutions sur mesure adaptées aux réalités de chaque région afin de minimiser les impacts de la baisse de la possibilité forestière

Au cours des prochaines semaines, des rencontres sur le terrain, dans chacune des régions touchées, associeront les leaders régionaux et les intervenants du secteur forestier pour préparer, ensemble, des contrats de développement et de diversification.

Ces contrats, adaptés à la réalité de chacune des régions visées, permettront au gouvernement du Québec et à tous ses partenaires de réussir le passage nécessaire vers une gestion responsable de la forêt dans une perspective de développement durable.

Voir également