L'inventaire écoforestier du Québec méridional

Inventaire et classification écologique

Produits et données d'inventaire









Cartes écoforestières
Gestion de l'information des agences régionales de mise en valeur des forêts privées (GIA)
Gestion des transmissions de rapports d’activité technique et financier (RATF)
Permis d'exploitation d'usine de transformation
du bois
Plans d'aménagement et thématiques forestières

Portail mesurage et facturation

Système PLANTS





Les images satellite dans un
contexte d'inventaire écoforestier


Le Québec est une des premières provinces au Canada à avoir intégré de façon importante des images satellite à son processus d'inventaire forestier. Depuis 2005, cette technologie est employée pour produire la cartographie de la végétation nordique ainsi que la cartographie du milieu physique du Nord du Québec (nord du 51° 30' parallèle). Les images satellite sont également utilisées dans le processus de mise à jour des cartes écoforestières du Québec méridional. Elles permettent, entre autres, de cartographier les secteurs touchés par les perturbations naturelles (feux, épidémies d'insectes, chablis).

L'utilisation de ces images présente de nombreux avantages. Comparativement aux photographies aériennes, elles sont peu coûteuses, permettent une approche automatisée et sont bien adaptées aux territoires difficilement accessibles comme le Nord du Québec. De plus, ces images peuvent avoir un taux de revisite très élevé. Ceci permet d’acquérir différentes images pour un secteur la même année.

Les types d'images satellite et leurs utilisations

Les trois types d’images satellite utilisées et leur résolution : Landsat (30 m), RapidEye (5 m) et Quickbird (60 cm). Les trois types d’images satellite utilisées et leur résolution : Landsat (30 m), RapidEye (5 m) et Quickbird (60 cm). Les trois types d’images satellite utilisées et leur résolution : Landsat (30 m), RapidEye (5 m) et Quickbird (60 cm).

Trois types d’images satellite sont davantage utilisés de façon opérationnelle dans le processus d’inventaire forestier. Ce sont les images Landsat, RapidEye et Quickbird. Le coût d’acquisition de chacune d’elles, la résolution des images et la superficie couverte sont les principaux critères pris en compte lors du choix de l’image.

Les images Landsat ont une résolution de 30 m et sont généralement gratuites. Elles sont utilisées pour cartographier les perturbations naturelles comme les feux, les dégâts d’insectes, les chablis, etc. Les images RapidEye et Quickbird sont employées pour cartographier la végétation et le milieu physique du Nord québécois. Leur résolution plus élevée (5 m et 60 cm) permet une caractérisation détaillée du territoire. Elles peuvent également être utilisées pour la portion sud du territoire, lorsque l’ampleur des perturbations en justifie l’acquisition.

Les images satellite et la mise à jour de la cartographie écoforestière

La Direction des inventaires forestiers procède deux fois par année à la mise à jour de la carte écoforestière du Québec méridional. Ce sont les images satellite qui sont utilisées pour délimiter et cartographier les secteurs touchés par les chablis, les épidémies d'insectes et les feux de forêt. En voici quelques exemples.

Le chablis

Cliquez sur les images pour un agrandissement
Vue aérienne d'un chablis (arbres renversés)
Photo 1 : Vue aérienne d'un chablis (arbres renversés)

Exemple de délimitation et de cartographie des secteurs touchés par le chablis à partir d'images satellite RapidEye (résolution de 5 m) (Chutes-des-passes MRC Maria-Chapdelaine Saguenay–Lac-Saint-Jean). Exemple de délimitation et de cartographie des secteurs touchés par le chablis à partir d'images satellite RapidEye (résolution de 5 m) (Chutes-des-passes MRC Maria-Chapdelaine Saguenay–Lac-Saint-Jean).
Figure 1 – Exemple de délimitation et de cartographie des secteurs touchés par le chablis à partir d'images satellite RapidEye (5 m de résolution) (Chutes-des-passes MRC Maria-Chapdelaine Saguenay–Lac-Saint-Jean).

Les épidémies d'insectes

Cliquez sur les images pour un agrandissement
Exemple de cartographie des secteurs touchés par la tordeuse des bourgeons de l'épinette à partir d'images satellite Landsat (résolution de 30 m). Exemple de cartographie des secteurs touchés par la tordeuse des bourgeons de l'épinette à partir d'images satellite Landsat (résolution de 30 m).
Figure 2 – Exemple de cartographie des secteurs touchés par la tordeuse des bourgeons de l'épinette à partir d'images satellite Landsat (résolution de 30 m).

La caractérisation des perturbations naturelles à l'aide des images satellite

En plus d’être utilisées pour la mise à jour de la cartographie écoforestière, l’imagerie satellitaire sert à la caractérisation des patrons de brûlage des feux. Des travaux de caractérisation sont également effectués pour assurer le suivi des dégâts d'insectes. Cette information est ensuite utilisée dans le cadre de la préparation des plans spéciaux d'aménagement en vue d'assurer la récupération des bois. Ces travaux font partie des mandats de la Direction de la protection des forêts du ministère des Ressources naturelles.

Cliquez sur l'image pour un agrandissement

Exemple de caractérisation des dommages causés par des incendies de forêt à partir d'images satellite Quickbird de 0,60 cm de résolution  (année 2010, Chutes-des-passes MRC Maria-Chapdelaine Saguenay–Lac-Saint-Jean).
Figure 3 –Exemple de caractérisation des dommages causés par des incendies de forêt à partir d'images satellite Quickbird de 0,60 cm de résolution (année 2010, Chutes-des-passes MRC Maria-Chapdelaine Saguenay–Lac-Saint-Jean).

Autres utilisations des images satellite

Les images satellite sont également utilisées pour favoriser les calculs de volume et de surface terrière ainsi que les calculs du nombre de tiges par hectare à l'intérieur de notre processus de compilation. Dans ce cas, les teintes des pixels aident le modèle à déterminer plus précisément ces attributs forestiers.

Enfin, pour demeurer à l'avant-garde de ces technologies, nous effectuons plusieurs projets en recherche et développement. Par exemple, nous regardons le potentiel des images RapidEye (résolution 5 m) pour évaluer la quantité et la répartition de la régénération au sol.

Liens utiles

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS

 

Direction des inventaires forestiers
5700, 4e Avenue Ouest, A-108
Québec (Québec) G1H 6R1
Téléphone : 418 627-8669
Ligne sans frais : 1 877 936-7387
Télécopieur : 418 646-1995
Courriel : inventaires.forestiers@mffp.gouv.qc.ca





Retour à la page précédente