Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs - Mai, mois de l'arbre et des forêts

 

 

 


 

  Mon arbre à moi... Grandissons ensemble!


 

Une tradition québécoise

Au Québec, la fête des arbres a été instaurée légalement en 1882 (référence légale) par la Loi sur les Terres et Forêts (L.R.Q., ch. T-9, a. 157), dans le but de promouvoir la conservation des forêts. C'était là une première au Canada. Les textes qui suivent démontrent que cette fête a été très populaire au début du siècle, avant d'être un peu oubliée. Fort heureusement, l'Association forestière québécoise a su la ressusciter et elle a contribué à la faire prolonger pendant toute une semaine. En 2002, la traditionnelle « Semaine de l'arbre et des forêts » a cédé la place à un mois complet de sensibilisation, en mai, devenant ainsi « Mois de l'arbre et des forêts ».

1882

Extrait de la brochure « La fête des arbres et les forêts de Communauté ». Article rédigé par Georges Maheux, ing.f. : « Le but de la fête des arbres ».

« La fête des arbres remonte à plus de 75 ans déjà. Elle fut instituée en 1882 par une loi de notre législature provinciale. Sir Henri de Lotbinière, homme politique et grand propriétaire, en fut l'inspirateur ».

1889

Extrait du rapport soumis par l'Honorable Henri-Gustave Joly de Lotbinière, parlementaire canadien-français, au commissaire des Terres de la Couronne, à la suite d'une visite au congrès forestier américain, à Philadelphie. H.G. Joly de Lotbinière représentait la province de Québec lors de ce congrès. Il était le seul délégué canadien.

« Les détails donnés au Congrès sur les résultats extraordinaires de la Fête des Arbres (Arbor Day) dans plusieurs États de l'Union démontrent quels services importants elle peut rendre et combien il est important de ne pas la laisser tomber en désuétude ».

« C'est la province de Québec qui a donné l'exemple à la Puissance; c'est elle qui la première a célébré la Fête des Arbres; elle doit avoir à cœur de la conserver précieusement comme l'une de ses institutions, en travaillant à la rendre de plus en plus générale dans nos campagnes ».

Avril 1940

Revue La Forêt québécoise, article « Fêtons les arbres ».

« Il y a trente ou quarante ans, on fêtait l'arbre dans toute la province ».

« Souvent cette fête apportait un congé spécial à l'école ».

« On célébrait la fête des arbres il y a quelque dix ans, mais elle est tout à fait morte depuis. Ne conviendrait-il pas de la ressusciter? »

« Il existe dans nos statuts une loi autorisant le lieutenant-gouverneur en conseil à proclamer, pour chacune des régions de la province, un jour spécial pour la « Fête des arbres ».

Juin-juillet 1941

Revue La Forêt québécoise, article « La Fête des arbres ».

« Poursuivant l'initiative de l'an dernier, l'Association forestière québécoise a tenu, cette année, à donner un plus grand essor à ces manifestations annuelles en l'honneur de l'arbre ».

« Comme d'habitude, cette fête débutait dans l'avant-midi, par une excursion en forêt, permettant aux élèves des écoles d'assister à une démonstration sur l'extraction et la taille des arbres, suivie de la plantation dans l'après-midi, avec conseils appropriés sur l'entretien des arbres ».

Mai-juin 1949

Revue La Forêt québécoise, article « Les fêtes d'arbres ».

« L'association forestière se réjouit grandement de ce que, dans le même esprit de conservation, le ministère des Terres et Forêts recommande la plantation solennelle d'arbres et qu'il prenne chaque année l'initiative de désigner une semaine du mois de mai durant laquelle les populations devront organiser des démonstrations publiques en l'honneur de l'arbre ».

Juillet-août 1951

Revue La Forêt québécoise

« Célébration solennelle de la fête de l'Arbre sur le terrain du Colisée, le 25 mai dernier, en présence des ministres du Cabinet provincial, des hauts dignitaires ecclésiastiques, de 5 000 étudiants et d'une foule nombreuse ».

« Pressés par les chargés de l'éducation forestière d'observer que la forêt est présente sous mille formes dans la vie quotidienne et qu'elle est pour un grand nombre la source directe de leur gagne-pain, les citoyens se font un devoir d'assister à une cérémonie qui exalte les mérites de l'arbre ».

 

 


| Thème #faitdebois | Historique du Mois de l'arbre et des forêt | Activités 2016 |
| Matériel promotionnel | Saviez-vous que... | Partenaires | Pour nous joindre | Mon arbre à moi... | Accessibilité |

Logo governement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009-2015