Faune > Animaux importuns ou malades > Blessés, malades ou morts

Blessés, malades ou morts

Vous avez trouvé un animal sauvage blessé, malade ou mort

Que faire en présence d’un animal sauvage blessé ou malade

Dans certains cas, laisser la nature suivre son cours peut être la meilleure option. En effet, la mort d’animaux sauvages est une partie intégrante des écosystèmes sains et la survie de certains animaux dépend de la mort d’autres animaux. Ainsi, un animal malade, blessé ou mort servira de repas à un prédateur qui pourra l’utiliser pour nourrir ses propres petits et leur permettre de survivre.

À proximité d’un animal blessé ou malade, les consignes de sécurité suivantes devraient être suivies :

  • Gardez les animaux domestiques éloignés en tout temps afin de minimiser le stress de l’animal et d’éviter la propagation de maladies;
  • Évitez de demeurer près de l’animal, car cela pourrait le stresser davantage;
  • Ne tentez jamais d’intervenir auprès d’un animal qui pourrait vous mordre ou vous blesser comme les cerfs, les hérons ou les ratons laveurs.

Lorsqu’un animal blessé est découvert, il est nécessaire de communiquer avec SOS Braconnage avant toute intervention, car certains animaux sont à déclaration obligatoire. Que les espèces soient ou non à déclaration obligatoire, nous vous recommandons de ne prendre aucun risque pour votre sécurité et celles d’autres personnes.

S’assurer que l’animal sauvage est réellement blessé ou malade

Les animaux sauvages blessés ou morts peuvent être porteurs de maladies transmissibles à l’humain. Par conséquent, il est important d’éviter de s’en approcher ou de les manipuler.

La plupart des animaux malades ou blessés observés par les citoyens sont des animaux adultes. Les signes suivants sont les plus souvent notés chez des animaux malades ou blessés :

  • plaie, saignement ou blessure évidente;
  • difficulté à respirer ou respiration bruyante;
  • écoulement des yeux ou des narines, paupières collées;
  • difficulté à se déplacer, à se lever ou à tenir sa tête droite ou relevée;
  • léthargie ou abattement marqué;
  • fourrure ou plumes souillées autour de l’anus
  • zones de peau dénudées de poils ou de plumes;
  • oiseaux incapables de voler, avec une aile pendante.

Que faire en présence d’un animal mort

De façon générale, les carcasses d’animaux sauvages trouvés morts peuvent être mises dans un sac et jetées aux ordures ménagères. Voici toutefois quelques règles d’hygiène à respecter :

  • Il est recommandé de ne jamais toucher à mains nues une carcasse d’animal sauvage. Portez des gants jetables et ramassez la carcasse en retournant un sac de plastique sur celle-ci;
  • Lavez-vous les mains immédiatement après avoir ramassé la carcasse, ou appliquez un produit à base d’alcool conçu pour l’hygiène des mains;

Si du matériel a été en contact avec la carcasse, il est recommandé de bien le désinfecter, avec une solution chlorée (1 partie d’eau de Javel pour 9 parties d’eau). Si du matériel ne peut être désinfecté efficacement, il est préférable de s’en départir en le jetant aux ordures.

Si une carcasse est de trop grande taille pour être mise dans un sac et jetée aux ordures ménagères, vous pouvez vous informer auprès de votre municipalité de la marche à suivre dans cette situation ou encore vérifier quels sont les services offerts.

Vous ou votre animal de compagnie avez été en contact avec un animal sauvage blessé, malade ou mort

Si vous avez été mordu, griffé ou en contact avec la salive d’un animal sauvage, qu’il soit en apparence sain, malade, blessé ou mort, vous devez :

  • nettoyer la plaie, même si elle est mineure, avec de l’eau et du savon pendant au moins 10 minutes;
  • communiquer rapidement avec Info-Santé au 8-1-1 afin d’obtenir un suivi médical adéquat.

Dans le cas où votre animal de compagnie a été en contact ou mordu par un animal sauvage, consultez rapidement un médecin vétérinaire. Ce dernier pourra évaluer le risque de transmission de certaines maladies qui pourraient être présentes chez les animaux sauvages (p. ex. : rage, distemper, leptospirose, etc.) et vous conseiller sur les mesures à prendre avec votre animal.

Signaler un animal malade, blessé ou mort

Quel animal signaler?

Le signalement de certaines espèces sauvages est obligatoire. Consultez la section ci-dessous pour savoir dans quelle situation la découverte d’un animal malade, blessé ou mort doit être déclarée.

Animaux à déclaration obligatoire

Les animaux blessés ou morts de certaines espèces doivent obligatoirement être déclarés à SOS Braconnage et, si on vous l’exige, être remis à un agent de protection de la faune. Ces animaux sont les suivants :

  • le bœuf musqué,
  • le carcajou,
  • le caribou,
  • le cerf de Virginie,
  • le cougar,
  • le coyote et ses hybrides,
  • le loup et ses hybrides,
  • le lynx du Canada,
  • le lynx roux,
  • l’opossum d’Amérique,
  • l’orignal,
  • l’ours blanc,
  • l’ours noir,
  • le renard gris,
  • le dindon sauvage;
  • tous les oiseaux de proie diurnes et nocturnes.

Raton laveur, mouffette et renard

Dans le cadre du programme de surveillance de la rage du raton laveur, les ratons laveurs, les mouffettes et les renards trouvés malades ou morts en Estrie ou en Montérégie doivent être signalés au 1 877 346-6763 ou à l’aide du formulaire électronique .

Pour plus d’information sur la rage du raton laveur, vous êtes invité à consulter le site rageduratonlaveur.gouv.qc.ca .

IMPORTANT : La rage est une maladie mortelle transmissible d’un animal infecté à l’homme. La vaccination contre la rage, lorsqu’elle est pratiquée rapidement après une morsure ou un contact avec la salive d’un animal infecté, prévient la maladie chez l’humain. Toutefois, la rage est mortelle dans tous les cas sans exception après l’apparition des symptômes.

Voici ce qu’il faut faire en cas de morsure ou de contact avec la salive d’un animal :

  • nettoyer la plaie, même si elle est en apparence bénigne, avec de l’eau et du savon pendant 10 minutes;
  • communiquer rapidement avec Info-Santé en composant le 8-1-1.

Pour en savoir plus, consultez la page rage sur le site Québec.ca

Oiseau malade, blessé ou mort

Dans le cadre du programme de surveillance de l’influenza aviaire au Québec, les oiseaux trouvés malades, blessés ou morts doivent être signalés au 1 877 346-6763. Dans certains cas, les spécimens pourraient être recueillis pour les besoins de la surveillance.

Espèce pour laquelle aucun signalement n’est requis

Si l’animal trouvé blessé ou malade ne répond à aucun critère de la section ci-haut, il est fort possible que la seule option soit de laisser la nature suivre son cours.  En effet, plusieurs espèces sauvages ont une espérance de vie courte en milieu naturel et meurent très rarement de vieillesse. Parmi les causes fréquentes de décès des animaux sauvages, on compte la prédation, les accidents routiers, la famine et les maladies.  Dans tous les cas, la  mort de ces animaux fait partie d’un processus naturel sur lequel l’humain n’a souvent aucun contrôle.

À noter que le MFFP ne prend pas en charge ces animaux sauvages, à moins qu’ils ne représentent une menace réelle pour la sécurité des personnes. Si croyez qu’une telle menace est présente, contactez SOS Braconnage.