Prolongation de 5 ans du moratoire sur la pêche à la perchaude dans le secteur situé entre le pont Laviolette et Saint-Pierre-les-Becquets

Le 3 mai 2013, le gouvernement du Québec a décrété, pour une période de cinq ans, un arrêt complet de la pêche commerciale et sportive à la perchaude dans le fleuve Saint-Laurent entre le pont Laviolette et Saint-Pierre-les-Becquets. Cette mesure était nécessaire pour assurer la protection des reproducteurs et tenter de ralentir la chute préoccupante, amorcée au milieu des années 1990, du nombre de perchaudes. Cette nouvelle réglementation s’ajoutait alors à celle en vigueur depuis le 4 mai 2012 au lac Saint-Pierre.

Malgré la protection des perchaudes adultes pendant cinq ans, la population de perchaudes demeure fragile et sa situation est toujours préoccupante. Le renouvellement de cette population est en effet limité par la faible abondance de jeunes perchaudes. Les études démontrant que la perchaude ne s’est pas suffisamment rétablie pour permettre la reprise de la pêche de manière durable dans ce secteur,  le moratoire décrété en 2013 a, conséquemment, été reconduit le 3 mai 2018, pour une période de cinq ans.

Territoire où s’applique l’interdiction de pêcher la perchaude jusqu’en 2023

Secteur pont Laviolette – Saint-Pierre-les-Becquets

Limite est : 50 m en aval du quai de Batiscan et 50 m en aval du quai de Saint-Pierre-les-Becquets Limite ouest : Pont Laviolette Limite nord : Route 138 Limite sud : Route 132

À consulter