Projet expérimental mené durant l’été 2021 : une gestion de la pêche au saumon adaptée aux conditions thermiques des rivières

Ce projet a pour but de vérifier l’efficacité d’une mesure réglementaire qui prévoit la fermeture des activités de pêche durant les épisodes de température d’eau critique, afin de réduire les effets de ces périodes sur le saumon. Par ce projet expérimental, le Ministère souhaite documenter l’effet de cette mesure à la fois sur le saumon et sur la clientèle de pêcheurs.

Deux parties de rivières sont visées par le projet à l’été 2021, en collaboration avec les organismes gestionnaires de ces territoires :

  • Tous les secteurs de la zec de la rivière Petit-Saguenay / Association de la rivière Petit-Saguenay.
  • Le secteur 3 de la zec de la rivière Saint-Jean du Saguenay / Corporation de gestion Rivière-Saint-Jean-Saguenay.

Il faut savoir que :

Lorsque la température de l’eau est élevée, les saumons capturés et remis à l’eau à la pêche sportive présentent des taux de mortalité accrus.

En effet, à des températures d’eau trop élevées, le saumon entre en état de stress thermique, ce qui entraîne :

  • un déficit en oxygène;
  • une accumulation dans l’organisme de sous-produits toxiques;
  • une diminution des chances de survie des individus capturés et remis à l’eau dans ces conditions.

Cette sensibilité aux hausses marquées de température, dont la fréquence et la durée augmentent avec les changements climatiques, a poussé plusieurs instances, dont le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, à appliquer des modalités de gestion de la pêche qui tiennent compte des conditions thermiques des rivières à saumon. Le Ministère est en effet soucieux d’assurer une saine gestion de la ressource et ce projet vise à expérimenter des mesures réglementaires de fermeture de la pêche lors des épisodes de stress thermiques.

Cela signifie que la pêche pourrait être fermée dans les rivières visées par le projet si les conditions suivantes sont réunies :

  • La température de l’eau se trouve au-dessus de 23 degrés Celsius le matin, confirmant que celle-ci n’est pas descendue sous 21 degrés au cours des 24 dernières heures;
  • Les prévisions météorologiques suggèrent que la situation perdurera pour au moins 72 heures.

Dans ces conditions, le Ministère pourrait décider de fermer la pêche, en collaboration avec l’organisme gestionnaire du territoire visé.

La décision de rouvrir les activités de pêche sera prise par le Ministère, de concert avec l’organisme, lorsque la température de l’eau sera redescendue sous 23 degrés Celsius le matin et que les prévisions météorologiques suggèrent que la situation perdurera pour au moins 72 heures.

Pour savoir si la pêche est ouverte ou fermée dans l’une ou l’autre de ces rivières, ou pour connaitre les options offertes aux pêcheurs advenant une fermeture de la pêche, veuillez communiquer avec l’organisme qui en assure la gestion :

Vous pouvez également consulter en tout temps la réglementation  sur le site du Ministère.