Foire aux questions

À quelles mesures dois-je me conformer afin de limiter la propagation de la COVID-19 lors de la pratique de mon activité de chasse ou de piégeage?

Les mesures à respecter sont les suivantes :

  • Éviter de se déplacer d’une région ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité. Les déplacements liés aux loisirs ne sont pas considérés comme « nécessaires ». Les chasseurs et piégeurs doivent donc pratiquer leur activité près de leur résidence principale dans le respect des lois et règlements.
  • Interdiction de se rassembler à l’intérieur ou à l’extérieur.
  • Maintenir en tout temps une distance de 2 mètres entre les personnes qui ne résident pas à la même adresse.
  • Pas de camping dans les zones d’exploitation contrôlée (zecs).
Qu’est-ce-qui arrive si je n’enregistre pas mon gibier?

Selon la réglementation, le chasseur qui a abattu animal à déclaration obligatoire (cerf de Virginie, orignal, ours noir et dindon sauvage) doit enregistrer lui-même son animal dans les 48 heures suivant sa sortie du lieu de chasse; ce délai est porté à 15 jours pour le piégeage d’un ours noir. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

Est-ce que l’enregistrement à distance du gibier sera une mesure permanente?

Le Ministère travaille en ce moment à rendre possible l’enregistrement à distance pour cet automne.

Sera-t-il quand même possible cet automne d’enregistrer le gibier en se rendant dans les stations d’enregistrement?

Oui. Consultez la liste des stations d’enregistrement ouvertes.

Si vous vous présentez dans une station d’enregistrement, il vous faut respecter en tout temps les directives et recommandations de la Direction générale de la santé publique.

Vous serez invité à utiliser l’enregistrement en ligne si vous ne pouvez respecter ces consignes.

Quelles sont les orientations du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs concernant les déplacements liés à la chasse?

Les amateurs de chasse, de piégeage et de pêche doivent se conformer en tout temps aux directives et recommandations de la Direction générale de la santé publique (DGSP) visant à endiguer l’épidémie de COVID-19 au moment où ils pratiquent leur activité.

En ce qui concerne les déplacements, la DGSP recommande actuellement d’éviter de se déplacer d’une région ou d’une ville à l’autre, sauf en cas de nécessité. Les déplacements liés aux loisirs ne sont pas considérés comme « nécessaires ». Veuillez noter que les consignes concernant l’interdiction de rassemblement intérieur s’appliquent également aux véhicules et aux résidences secondaires tels que les chalets, les abris sommaires et les baux de villégiature, si les personnes ne résident pas à la même adresse principale.

Le MFFP recommande de suivre les directives données par la Direction générale de la santé publique concernant les déplacements entre les régions et les villes dans le contexte de la COVID-19 .