Forêts > Aménagement durable des forêts > Planification forestière > Planification opérationnelle (PAFIO)

Planification opérationnelle (PAFIO)

Le PAFI opérationnel (PAFIO) contient principalement les secteurs d’intervention où sont planifiées, conformément au plan tactique (PAFIT), la récolte de bois et la réalisation d’autres activités d’aménagement (travaux sylvicoles non commerciaux et voirie). Les mesures d’harmonisation des usages retenues par le ministère sont aussi intégrées dans le plan. Le PAFIO est dynamique et mis à jour en continu afin d’intégrer de nouveaux secteurs d’intervention.

Dans un premier temps, le planificateur commence à déterminer l’ensemble des superficies dont les caractéristiques permettent de mettre en oeuvre la stratégie d’aménagement forestier du volet tactique. Puis, en utilisant différents indicateurs (respect de la stratégie d’aménagement, volume par essence, coût d’opération, etc.), le planificateur raffine le choix des superficies pour passer d’une planification de zones d’intervention potentielles (ZIP) à une sélection plus fine de secteurs d’intervention potentiels (SIP) pour constituer le PAFIO préliminaire. Pour faire ce travail, le Ministère s’adjoint les membres de la table locale de gestion intégrée des ressources et du territoire (TLGIRT) qui en font la demande en vue de mieux prendre en considération un intérêt spécifique et les services d’experts en matière de planification forestière de la table opérationnelle. La sélection s’accompagne de la localisation, par les bénéficiaires de garanties d’approvisionnement, des chemins et des infrastructures nécessaires pour donner accès aux secteurs. Cet exercice doit se faire en conformité avec les SIP identifiés, la stratégie d’aménagement retenue et les ententes et mesures convenues avec la TLGIRT. La figure suivante décrit les principales composantes et illustre leur périodicité.

Cliquez pour agrandir

ZIP : Superficie formée par un regroupement de polygones écoforestiers susceptible de faire l’objet d’une récolte forestière et à partir de laquelle sont délimités les secteurs d’intervention potentiels.
SIP : Superficie située à l’intérieur d’une zone d’intervention potentielle dans laquelle seront délimités les secteurs d’intervention.
SI : Superficie faisant l’objet d’un seul traitement sylvicole au cours d’une même année s’étendant au plus sur 250 hectares et représentée par un ou plusieurs polygones d”intervention.

Tout comme le PAFIT, le PAFIO préliminaire est soumis aux consultations publiques et aux consultations des communautés autochtones selon les dispositions prescrites par la Loi (RLRQ, chapitre A18.1). En fonction des préoccupations émises, des mesures d’harmonisation peuvent être convenues, pour être ensuite intégrées aux secteurs d’intervention potentiels ou aux infrastructures et chemins planifiés, selon le cas.

Une fois la phase de consultation terminée, le planificateur collabore avec le Bureau de mise en marché des bois (BMMB) pour déterminer les secteurs dont le bois sera vendu sur le marché libre. Puis, il procède à une collecte d’information (inventaire, photo-interprétation, etc.), pour ensuite rédiger une prescription sylvicole pour chaque secteur d’intervention. Le PAFIO final est produit à partir des secteurs d’intervention (SI) prescrits et harmonisés. Il est rendu public dès son entrée en vigueur.

La production d’une programmation annuelle des activités de récolte (PRAN) à partir des secteurs d’intervention (SI) est confiée aux bénéficiaires de garanties d’approvisionnement. Cette programmation doit permettre de générer les volumes attendus et de respecter la stratégie d’aménagement forestier du PAFIT ainsi que les mesures d’harmonisation convenues.

Voir également