Forêts > Inventaire écoforestier

Inventaire écoforestier

Le Ministère réalise des travaux d’inventaire sur le territoire du Québec depuis près de 50 ans. L’inventaire consiste à acquérir des données écologiques et dendrométriques qui caractérisent le milieu (composition de la végétation, structure, âge, milieu physique, etc.). Ces connaissances permettent de caractériser la végétation, les perturbations naturelles et le milieu physique des différents écosystèmes rencontrés sur l’ensemble du territoire. Elles permettent également d’estimer la qualité et le volume des bois sur pied ainsi que la productivité des forêts.

D’une superficie totale de 1,7 million de kilomètres carrés, le Québec est riche d’une diversité de végétation sur l’ensemble de son territoire. Les forêts du Québec couvrent près de la moitié du territoire québécois, soit 761 100 km2, dont 92 % relèvent du domaine de l’État. Environ 550 000 km² de ces forêts se situent sous la limite territoriale des forêts attribuables. Bien qu’au-delà de cette limite la forêt ne soit pas exploitée de façon commerciale, une variété de forêts subsistent et s’entrelacent d’arbustaies, de landes, de milieux humides, de brûlis, de roc et de toundras.

Cliquez sur l’image pour un agrandissement

Le Québec est subdivisé en deux grandes zones d’inventaire. La première, dite « zone d’inventaire intensif », couvre la portion méridionale de la province. Dans cette zone, les forêts publiques et privées sont inventoriées périodiquement depuis 1970. Cet inventaire nommé Inventaire écoforestier du Québec méridional (IÉQM) a pour but de fournir les connaissances nécessaires pour assurer une saine gestion et un aménagement durable des forêts. Il permet également de suivre l’évolution de notre patrimoine forestier.

Par ailleurs, différents inventaires sont réalisés au-delà de la limite territoriale des forêts attribuables depuis 2005. Les informations recueillies principalement à partir d’images satellitaires permettent entre autres de caractériser le milieu physique, les écosystèmes forestiers et la végétation de ce territoire. De ces travaux découlent la cartographie écologique du Nord québécois (nord du 53e parallèle), les données du projet d’inventaire écoforestier nordique (PIEN) (entre les 52e et 53e parallèles) et une classification écologique détaillée du Québec.

Depuis quelques années, l’inventaire est largement accompagné de différents traitements d’images satellitaires, photographique et du LiDAR. Les résultats se traduisent par différentes bases de données ainsi que des produits d’analyse et de cartographie qui sont essentiels à l’utilisation optimale du territoire.

Consultez la carte interactive

Le Ministère offre une expertise de pointe dans les domaines de la production, de l’acquisition, du traitement et de la diffusion des données écoforestières au bénéfice de tous. Il rend aussi disponible gratuitement la presque totalité des cartographies et résultats d’inventaire qu’il produit. Pour visualiser ces informations et y accéder rapidement, consultez la carte interactive Forêt ouverte . Enfin, pour en apprendre davantage sur les différents sujets liés à l’inventaire, vous êtes invité à consulter nos différentes publications.

Voir également