Forêts > Inventaire écoforestier > Inventaire écoforestier du Nord québécois > Documentation sur la cartographie écologique du Nord québécois

Documentation sur la cartographie écologique du Nord québécois

Utiliser et comprendre la carte de la végétation du Nord québécois

Norme de cartographie écologique de la végétation du Nord québécois
Norme de cartographie écologique de la végétation du Nord québécois 

 

 

Version anglaise 

Avril 2018

La carte de la végétation du Nord québécois fournit de l’information sur les écosystèmes terrestres, forestiers et non forestiers de l’ensemble du territoire situé au nord du 53e parallèle (680 000 km²). Elle repose sur l’application de critères rigoureux de stratification de la végétation et du milieu physique. Ce document présente ces critères de façon à faciliter l’utilisation et la compréhension de la carte.

Connaître les vulnérabilités du Nunavik en fonction des composantes environnementales et des processus physiques naturels liés au climat

Détermination et analyse des vulnérabilités du Nunavik en fonction des composantes environnementales et des processus physiques naturels liés au climat : Phase 1

Détermination et analyse des vulnérabilités du Nunavik en fonction des composantes environnementales et des processus physiques naturels liés au climat : Phase 1 

Mars 2017

Ce rapport présente les résultats de recherche du Centre d’études nordiques de l’Université Laval en lien avec l’action «  Cartographie-synthèse des vulnérabilités du Québec arctique » du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques . Le rapport porte sur quatre axes de recherche :

  • Axe 1: documenter et recenser les aléas naturels au Nunavik
  • Axe 2 : cartographier les conditions de pergélisol au Québec
  • Axe 3 : effectuer une classification géomorphologique des côtes
  • Axe 4 : renforcer le réseau de suivi climatique

Connaître une nouvelle approche de cartographie de la végétation, des dépôts de surface et de l’historique des feux pour un vaste territoire dans la forêt boréale du Nord québécois

A Multisensor Multiresolution Method for Mapping Vegetation Status, Surficial Deposits, and Historical Fires Over Very Large Areas in Northern Boreal Forests of Quebec

A Multisensor Multiresolution Method for Mapping Vegetation Status, Surficial Deposits, and Historical Fires Over Very Large Areas in Northern Boreal Forests of Quebec, Canada 

LEBOEUF, Antoine, et Richard A. FOURNIER

Novembre 2015

Cet article scientifique paru dans le IEEE journal of selected topics in applied earth observations and remote sensing, décrit en détail la méthode de cartographie utilisée dans le cadre de la production des cartes de la végétation, des dépôts de surface et des feux dans la forêt boréale du Nord québécois (en anglais seulement).

Utiliser et comprendre la carte des dépôts de surface du Nord québécois réalisée à partir d’images satellite

Norme de cartographie des dépôts de surface du Nord québécois

Norme de cartographie des dépôts de surface du Nord québécois 

Juin 2016

La carte des dépôts de surface du Nord québécois  couvre tout le territoire au nord du 53e parallèle, ce qui représente une superficie d’environ 680 000 km2. Elle est entièrement réalisée et interprétée par des géomorphologues à l’aide d’une nouvelle approche basée sur des techniques de télédétection. Voici le document informatif et normatif qui permet de faciliter l’utilisation de cette carte et d’en faciliter la compréhension. Il comprend la méthode utilisée pour cartographier les dépôts de surface, la description de ceux-ci ainsi que la fiche descriptive de la couche cartographique qui y est associée.

Identifier les milieux humides du Nord québécois à l’aide d’images satellite

Guide d’identification des milieux humides du Nord du Québec par image satellite

Guide d’identification des milieux humides du Nord du Québec par image satellite 

Juillet 2012

Conçu pour faciliter l’identification des milieux humides à l’aide d’images satellite, notamment les divers types de tourbières ainsi que les marais-marécages, ce guide permet de répondre au besoin de connaissances de base de ces territoires jusqu’à maintenant peu connus. La cartographie et l’identification des milieux humides qui en résultent s’intègrent à la cartographie de la végétation du Nord québécois .