Mois de l’arbre et des forêts

Au Québec, depuis plus d’un siècle, le Mois de l’arbre et des forêts est le moment privilégié pour les amants de la forêt de montrer leur attachement à cette immense ressource qui peuple notre territoire. Si notre histoire est intimement liée à notre forêt, notre futur l’est tout autant, indissociable de cette ressource renouvelable, plus que jamais essentielle à l’avenir écologique, économique et social du Québec.

Chaque année, au cours du mois de mai, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs et ses partenaires invitent les organismes, les écoles et les municipalités à organiser diverses activités dans leurs communautés. Le Mois de l’arbre et des forêts contribue ainsi à faire réaliser l’importance de cette ressource dans toutes les sphères de notre vie quotidienne, que ce soit par notre travail ou nos loisirs, ou encore par l’utilisation des milliers de produits dérivés des arbres.

Une ressource omniprésente

Au Québec, les forêts couvrent plus de la moitié du territoire, soit plus de 900 000 km² sur une superficie totale de 1 700 000 km². Elles constituent 20 % des forêts canadiennes et 2 % des forêts mondiales. La ressource forestière est encore aujourd’hui un des principaux moteurs de l’économie des régions du Québec et génère plusieurs dizaines de milliers d’emplois en foresterie, en villégiature et en récréation pour ne nommer que ces domaines. L’ensemble des municipalités en bénéficie. Même les populations des grands centres urbains en profitent, puisque si les entreprises de première transformation du bois sont généralement situées près de la ressource, les entreprises de deuxième et troisième transformation se rapprochent plus souvent des marchés, donc des grands centres.

Ainsi, la forêt québécoise, en plus d’être riche, diversifiée et en santé, est créatrice d’emplois par les nombreuses retombées qu’elle génère.