Répertoire des usines de transformation primaire du bois

Ce répertoire regroupe des renseignements touchant quelque 300 titulaires de permis d’exploitation d’usine de transformation du bois au Québec. Il s’agit d’usines qui consomment plus de 2000 mètres cubes de matière ligneuse non ouvrée (bois ronds, copeaux, sciures, rabotures, écorces).

Pour faciliter la consultation, le répertoire est composé d’une partie principale et de deux annexes. Dans la partie principale, les renseignements sont regroupés selon les régions administratives et l’ordre croissant des numéros d’usine. La première annexe renferme la liste des établissements en ordre alphabétique tandis que la seconde les présente en ordre numérique.

Pour chacune de ces usines, le répertoire regroupe les renseignements suivants :

  • le numéro d’usine;
  • la raison sociale;
  • les coordonnées de l’usine;
  • les numéros de téléphone et de télécopieur, s’il y a lieu;
  • la classe de consommation autorisée;
  • le produit principal fabriqué par l’usine;
  • les essences consommées;
  • le numéro d’entité juridique, s’il y a lieu.
Numéro d'usine

Le numéro d’usine a été créé à des fins internes et se retrouve sur les permis d’exploitation des usines de première transformation du bois. Ce dernier se compose de sept chiffres :

  • les deux premiers chiffres représentent la région administrative de l’usine;
  • les trois premiers chiffres représentent le numéro de l’entité administrative. Cette entité est utilisée à l’interne et permet de faire la correspondance avec les unités de gestion et les administrations régionales;
  • le quatrième chiffre représente le groupe de l’usine, soit :

0) Pâtes, papiers, panneaux
1) Usine productrice de copeaux
2) Usine avec droit sans copeaux
3) Usine sans droit sans copeaux
4) Usine de cogénération

  • les trois derniers sont séquentiels et uniques.
Raison sociale

La raison sociale est le nom officiel de l’entreprise ou celui du particulier lorsqu’il s’agit d’une entreprise personnelle. Dans certains cas, elle inclut le nom d’une division qui est alors indiqué entre parenthèses.

Classe de consommation

Les quantités inscrites sous cette rubrique correspondent à la classe de volume de bois qu’une usine peut consommer annuellement. Ce volume est déterminé conformément à la Loi sur l’aménagement durable du territoire forestier.

Les droits payables du permis d’exploitation, pour leur délivrance ou leur renouvellement, sont liés à chacune de ces classes de consommation.

Géolocalisation des usines

Une carte interactive, disponible depuis l’application My Maps de Google, permet de visualiser toutes les usines de transformation primaire  du bois nécessitant un permis de transformation. Cette carte présente les différentes catégories d’Industrie prévues par le Gouvernement du Québec au Règlement sur les permis d’exploitation d’usine de transformation du bois (chapitre A-18.1, r. 8 ).

Par l’entremise du carrefour collaboratif en données ouvertes québécoises Données Québec, deux fichiers en format CSV et XLSX comprenant les informations trouvées dans la carte interactive, sont également mis à la disposition du public.

Régions ministérielles et unités de gestion

Édition juin 2020

  • Région du Bas-Saint-Laurent (01) 
    • Unité de gestion du Grand-Portage (011)
    • Unité de gestion du Bas-Saint-Laurent (012)
  • Région du Saguenay–Lac-Saint-Jean (02) 
    • Unité de gestion de Saguenay-Sud-et-Shipshaw (023)
    • Unité de gestion de la Rivière-Péribonka (024)
    • Unité de gestion de Roberval-et-Saint-Félicien (025)
    • Unité de gestion de Mistassini (027)
  • Régions de la Capitale-Nationale (03)  et de Chaudière-Appalaches (12) 
    • Unité de gestion de Beauce-Appalaches (035)
    • Unité de gestion Portneuf-Laurentides et Charlevoix (037)
  • Régions de la Mauricie (04)  et du Centre-du-Québec (17) 
    • Unité de gestion du Bas-Saint-Maurice (041)
    • Unité de gestion de Windigo-et-Gouin (042)
  • Régions de l’Estrie (05) Montréal (06) Montérégie (16) Laval (13) Lanaudière (14)  et Laurentides (15) 
    • Unité de gestion de l’Estrie (051)
    • Unité de gestion de la Montérégie (052)
    • Unité de gestion de Lanaudière (141)
    • Unité de gestion de Laurentides (151)
  • Région de l’Outaouais (07) 
    • Unité de gestion de la Coulonge (071)
    • Unité de gestion de la Basse-Lièvre (072)
    • Unité de gestion de la Haute-Gatineau (073)
    • Unité de gestion de Cabonga (074)
  • Région de l’Abitibi-Témiscamingue (08) 
    • Unité de gestion du Témiscamingue (081)
    • Unité de gestion de Rouyn-Noranda (082)
    • Unité de gestion de Val-d’Or (083)
    • Unité de gestion de la Mégiscane (084)
    • Unité de gestion du Lac-Abitibi (085)
    • Unité de gestion de l’Harricana-Sud (086)
  • Région de la Côte-Nord (09) 
    • Unité de gestion de Manicouagan-Outardes (093)
    • Unité de gestion de Sept-Îles-Havre-Saint-Pierre-Anticosti (094)
    • Unité de gestion des Escoumins-Forestville (097)
  • Région du Nord-du-Québec (10) 
    • Unité de gestion de Chibougamau (102)
    • Unité de gestion de Mont-Plamondon (105)
    • Unité de gestion de l’Harricana-Nord (106)
    • Unité de gestion de Quévillon (107)
  • Région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (11) 
    • Unité de gestion de la Baie-des-Chaleurs (111)
    • Unité de gestion de la Gaspésie (112)

Notes :

  • Les régions et les unités de gestion sont réparties selon les directions régionales qui en sont responsables.
  • Les régions de Montréal et de Laval n’ont aucune usine de transformation primaire du bois.
Index des usines

Édition juin 2020

  • Annexe 1   Index des usines par ordre de nom d’entreprise
  • Annexe 2  Index des usines par ordre de numéro d’usine