Parcs > Réseau des parcs nationaux > Parc national d’Anticosti

Parc national d’Anticosti

Date de création : 26 avril 2001
Superficie : 571,8 km2
Région administrative : Côte-Nord
Région naturelle : Île d’Anticosti

Description du territoire

Situé au centre de l’île d’Anticosti, dans le secteur de la rivière Vauréal, le parc national est un véritable livre ouvert sur une période géologique datant de plus de 450 millions d’années. L’île recèle de formidables archives fossilifères, les mieux préservées au monde, témoins d’une vie marine passée. En raison de sa géologie unique, le parc national permet de découvrir les étonnants phénomènes karstiques que sont les conduits souterrains formés par la dissolution des roches calcaires omniprésentes sur l’île. La grotte à la Patate, qui en est une manifestation, est facilement accessible aux visiteurs. Le territoire est façonné par de nombreuses rivières, dont la plus spectaculaire est sans conteste la rivière Vauréal, qui avant d’atteindre la mer, se jette du haut d’une falaise de 76 m dans un impressionnant canyon long de 5 km.

L’île d’Anticosti a également connu une expérience biologique inusitée. À la fin du 19e siècle, le propriétaire de l’île, Henri Menier, y a introduit 16 espèces fauniques, dont 11 sont présentes encore aujourd’hui. Parmi celles-ci, mentionnons le cerf de Virginie. Entre 1896 et 1897, environ 220 individus sont arrivés sur l’île. Ce cervidé s’est progressivement adapté à cet habitat plutôt hostile pour lui, si bien qu’en 2007, la population a été évaluée à 166 000 têtes, dont plus de 11 000 se trouvent dans le parc national. Plusieurs espèces marines telles que les phoques communs et gris sont également observables le long des côtes.

Documentation

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national d’Anticosti :