Parcs > Réseau des parcs nationaux > Parc national du Mont-Tremblant

Parc national du Mont-Tremblant

Date de création : 1er mars 1981
Dates d’agrandissement : 17 janvier 1990 et 29 juin 2000
Superficie : 1 510,1 km2
Régions administrative : Lanaudière et Laurentides
Régions naturelles : Laurentides boréales

Description du territoire

Parc national du Mont-Tremblant

Doyen des parcs mis en place au Québec, le parc du Mont-Tremblant a vu le jour en 1895. C’est toutefois en 1981 que sa vocation de conservation, d’éducation et de récréation a été officialisée, avec la Loi sur les parcs. Le parc est constitué d’un immense plateau ondulé caractérisé par de nombreux lacs qui se situent à la tête de trois grands bassins versants, ceux des rivières Rouge, Matawin et L’Assomption. La majeure partie du parc présente une altitude moyenne de 500 m. Avec ses 931 m, le pic Johannsen, situé sur le massif du Mont-Tremblant, est le plus haut sommet du parc.

Le parc national du Mont-Tremblant est situé à la limite nordique de l’érablière à bouleau jaune. De la base vers le sommet, on peut observer divers peuplements d’érablière, puis de bétulaie jaune et, enfin, de sapinière. Ce mélange de forêts feuillues du sud et de forêts conifériennes du nord donne lieu à une grande diversité faunique. On observe notamment la présence de plusieurs meutes de loup, symboles de l’immensité de ce parc.

Parc national du Mont-Tremblant

À l’origine classé comme un parc de récréation, le parc national du Mont-Tremblant comprend également la Station Mont Tremblant, dont l’organisme gestionnaire est détenteur d’un bail de superficie conclu avec le Ministère.

Documentation

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national du Mont-Tremblant :