Parcs > Réseau des parcs nationaux > Parc national des Monts-Valin

Parc national des Monts-Valin

Date de création : 19 septembre 1996
Superficie : 153,6 km2
Région administrative : Saguenay–Lac-Saint-Jean
Régions naturelles : Massif des Monts-Valin

Description du territoire

Parc national des Monts-Valin

À 30 km de Chicoutimi, les monts Valin dominent le paysage de la région avec leurs pics de plus de 900 m d’élévation, dont le pic Dubuc, qui culmine à plus de 980 m. Le parc est reconnu notamment pour son enneigement exceptionnel. D’ailleurs, une curiosité climatique des monts Valin en hiver mérite d’être signalée : les « fantômes ». Les « fantômes » se trouvent dans la tranche boisée du massif située entre l’altitude de 800 m et les cimes dégagées balayées par le vent, soit dans les vallées descendant vers le nord. Dans ces vallées, les amoncellements de neige sont impressionnants. Les conifères accumulent à leur périphérie une couche de neige molle qui finit par camoufler la totalité de l’arbre : ce sont les « fantômes ».

Parc national des Monts-Valin

La couverture forestière est majoritairement composée de sapins et d’épinettes noires, ce qui détermine son caractère boréal. Les eaux des rivières et des lacs sont froides et bien oxygénées, correspondant aux exigences des salmonidés. L’omble de fontaine est d’ailleurs l’espèce la plus courante sur le territoire. Sur le plan faunique, les espèces de mammifères qu’on trouve dans le parc sont typiques des peuplements conifériens : orignal, ours noir, renard roux, loup et lynx du Canada. Notons également la présence d’un oiseau rare dans les forêts de sapins des hauts sommets du parc national : la grive de Bicknell, une espèce désignée vulnérable au Québec.

Documentation

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national des Monts-Valin :