Parc national Ulittaniujalik

Date de création : 10 mars 2016
Superficie :
 5 293,1 km2
Région administrative : Nord-du-Québec
Région naturelle : Plateau de la rivière George

Description du territoire

Parc national Ulittaniujalik

Le parc national Ulittaniujalik a été créé en partenariat avec les communautés inuites de Kangiqsualujjuaq et Kuujjuaq ainsi que la communauté naskapie de Kawawachikamach. Deuxième plus grand parc du réseau des parcs nationaux du Québec, il vise la protection d’un territoire situé en bordure de la rivière George.

Les Inuits utilisent le nom Ulittaniujalik pour désigner le pic Pyramide, qui culmine à 457 m. Il signifie « l’endroit où il y a des lignes de rivage ». Ces lignes de rivage témoignent de la présence dans la région d’un ancien lac glaciaire il y a environ 8 000 ans.

Les paysages préservés par le parc varient grandement selon l’exposition et l’altitude. Dans la vallée de la rivière George, les forêts d’épinettes et de mélèzes couvrent de grandes superficies. Même le bouleau à papier et le peuplier baumier, présents habituellement plus au sud, y trouvent refuge. Sur les hauts plateaux, la toundra forestière cède sa place à la toundra arctique. Quant au secteur des grands lacs Qamanialuk et Tasirlaq, dont l’altitude oscille autour de 600 m, presqu’aucun arbre n’y a pris racine.

Parc national Ulittaniujalik

En plus de protéger un segment d’environ 130 km de la rivière George, prisée par le saumon atlantique et l’omble chevalier, le parc protège également une portion de l’habitat du caribou des bois écotype toundrique du troupeau de la rivière George, dont la population a chuté radicalement au cours des dernières décennies.

Publication du Plan directeur

Préparé et publié par le MFFP, le Plan directeur du parc national Ulittaniujalik est l’un des moyens de mise en œuvre de la Politique sur les parcs nationaux du Québec . Il s’adresse principalement à l’Administration régionale Kativik (ARK), responsable de l’exploitation de ce parc national, mais également à la population désireuse d’en apprendre davantage sur la conservation des patrimoines naturels, culturels et paysagers de ce territoire.

Ce document présente le territoire et énonce les orientations propres à sa gestion et à son développement. Le zonage du parc national constitue l’élément central du plan directeur.

Rappelons qu’un plan directeur est un outil de planification et de gestion essentiel qui permet d’assurer le respect de la mission de conservation et d’accessibilité dévolue aux parcs nationaux.

La création du parc national Ulittaniujalik, en mars 2021, a nécessité la rédaction de ce document.

Documentation

Réservation

Pour préparer votre séjour dans le parc national Ulittaniujalik :