Parcs > Réseau des parcs nationaux > Projet de parc national Iluiliq

Projet de parc national Iluiliq

Superficie de la réserve de parc : 777,5 km2
Région administrative : Nord-du-Québec
Région naturelle : Côte à fjords du détroit d’Hudson

Description du territoire

Projet de parc national Iluiliq

Le territoire visé par le projet de parc national Iluiliq (anciennement du Cap-Wolstenholme) se trouve à l’extrémité nord du Québec. La création de ce parc national permettra de protéger les paysages singuliers de la côte du détroit d’Hudson, découpée par des fjords dont les parois rocheuses, d’une couleur tirant parfois sur le orangé, s’élèvent entre 300 et 400 m. On trouve sur cette côte une grande variété de plantes rares, dont plusieurs n’ont été recensées nulle part ailleurs au Québec.

Le territoire du projet de parc s’avère un endroit propice pour l’observation du caribou des bois écotype toundrique en été ainsi que plusieurs espèces de mammifères marins, dont le béluga. Le projet de parc jouxte l’impressionnante colonie de guillemots de Brünnich, qui nichent sur les parois à l’ouest du cap Wolstenholme de mai à septembre.

Projet de parc national Iluiliq

Le territoire du projet de parc Iluiliq se distingue par la grande quantité de sites archéologiques. Au fond des baies on peut y voir les vestiges des campements des Inuits et de leurs ancêtres. Le territoire est aussi voisin d’un ancien poste de traite de la compagnie de la baie d’Hudson, riche en histoire et en légendes.

Les communautés inuites d’Ivujivik et de Salluit participent au processus de création du projet de parc national Iluiliq, dont le nom de la langue inuttitut a été choisi par les Inuits.

Documentation