Marche pour le climat – La forêt fait partie de la solution

Québec, le 27 septembre 2019 – Alors que bon nombre de personnes marchent aujourd’hui pour le climat dans les rues du Québec, le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, lance le message suivant : une des solutions à la lutte contre les changements climatiques passe par nos forêts.

Nos forêts procurent différents produits et services, dont la captation et la séquestration de carbone dans les arbres, et agissent comme un puits de carbone. Le bois est un matériau à faible empreinte carbone, car il génère moins de gaz à effet de serre lors de sa production que tout autre matériau du même usage. De plus, il est renouvelable et il permet le stockage du carbone en le retirant de l’atmosphère pour de nombreuses années. Le gain se poursuit lorsqu’en fin de vie utile le produit est recyclé, réutilisé ou récupéré.

Rappelons aussi que lorsque les arbres qui composent la forêt meurent, ils libèrent alors dans l’atmosphère tout le carbone qu’ils ont emmagasiné, d’où l’intérêt de récolter le bois avant qu’ils ne se dégradent. Sachant qu’une forêt en pleine croissance emmagasine davantage de carbone, il s’agit donc d’un gain important pour l’environnement.

Enfin, la capacité des forêts à stocker du carbone peut même être augmentée par différentes pratiques d’aménagement forestier, par exemple en reboisant des milieux peu productifs ou des forêts clairsemées, ou encore en pratiquant une sylviculture adaptée. Une forêt bien aménagée contribue donc concrètement à la lutte contre les changements climatiques.

Citations :

« Peu de gens savent qu’en récoltant le bois des forêts québécoises, nous posons un geste positif dans la lutte contre les changements climatiques. En effet, ce bois peut emmagasiner le carbone dans des produits de longue durée ou permettre de le substituer à d’autres matériaux à forte empreinte carbone. La forêt est donc notre alliée dans ce combat, et c’est pourquoi, lorsque nous l’aménageons et l’exploitons de façon responsable, nous le faisons sur la base des meilleures pratiques. 

– Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l’Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec.

Faits saillants 

  • Le Gouvernement du Québec s’est doté d’une charte du bois qui a notamment pour but de promouvoir une utilisation accrue du bois dans l’industrie de la construction.
  • L’aménagement durable des forêts a pour but de maintenir ou d’améliorer la santé à long terme des écosystèmes forestiers, afin d’offrir aux générations d’aujourd’hui et de demain les avantages environnementaux, économiques et sociaux que procurent ces écosystèmes.
  • Au cours des deux prochaines années, 450 M$ seront investis dans l’aménagement des forêts publiques québécoises.
  • La somme de 75 M$ annoncée au dernier budget pour les 5 prochaines années pour des travaux forestiers permettra d’accroître la séquestration du carbone.

Liens connexes 

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère, en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
Facebook MFFP https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
Twitter MFFP https://twitter.com/MFFP_Quebec