Pêche d’hiver en Outaouais – Ouverture d’une partie du lac des Trente et Un Milles les 21 et 22 mars 2020

Gatineau, le 12 février 2020 – Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) informe les amateurs de pêche blanche qu’ils pourront pratiquer, les 21 et 22 mars 2020 seulement, la pêche sportive d’hiver au lac des Trente et Un Milles, dans la baie Gabriel (jusqu’à une droite reliant les points 46°14’16” N., 75°49’01” O. et 46°14’16” N., 75°49’23” O), située dans la municipalité de Sainte-Thérèse-de-la-Gatineau, dans la zone de pêche 10. Exceptionnellement, il sera uniquement permis de pêcher certaines espèces, telles que le grand corégone, la perchaude et le grand brochet, conformément à la réglementation.

Rappelons que la pêche aux touladis, ouananiches, ombles, truites, esturgeons et maskinongés est interdite lors de cette activité. En cas de capture accidentelle, ces espèces devront être immédiatement remises à l’eau en évitant de les blesser inutilement. Il est recommandé aux pêcheurs de se familiariser avec les saines pratiques de la remise à l’eau du poisson en visitant le site Web du Ministère.

Les pêcheurs souhaitant participer à cette activité doivent se procurer un permis de pêche et se familiariser avec les règles s’appliquant à la pêche d’hiver en consultant la réglementation.

Pêcheurs témoins

Jusqu’au 31 mars 2020, une dizaine de pêcheurs bénéficieront d’un permis spécial du MFFP pour pêcher dans six secteurs du lac des Trente et Un Milles. Ils participeront à un projet visant l’identification des espèces de poissons pouvant être pêchées l’hiver avec différents appâts. Une fois l’espèce pêchée notée, les prises seront remises à l’eau. La contribution de ces pêcheurs bénévoles est importante puisqu’elle permettra entre autres aux experts du MFFP d’évaluer s’il est possible de mettre en valeur la pêche d’hiver sur le lac des Trente et Un Milles sans affecter la population de touladis.

Collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste qui va à l’encontre de notre patrimoine faunique ou de ses habitats à S.O.S. Braconnage au 1 800 463‑2191, par Internet au ou au bureau de la protection de la faune le plus près. L’information demeure confidentielle.