Centre de presse

Communiqués





Pêche à la perchaude au lac Saint-Pierre - Le ministère des Ressources naturelles et de la Faune intensifie les mesures de protection et de restauration

Québec, le 28 mars 2012 –  Le ministre délégué aux Ressources naturelles et à la Faune, M. Serge Simard, annonce une intensification des mesures visant à contrer la diminution constante, et très préoccupante, de la population de perchaudes dans le lac Saint-Pierre.

Une analyse réalisée par le Comité aviseur démontre en effet que la population de perchaudes dans le lac Saint-Pierre ne parvient pas à se rétablir. Le Ministère escomptait bien un redressement de la situation compte tenu des mesures instaurées, de concert avec le milieu, depuis 1996. Parmi ces mesures, rappelons les restrictions sévères à la pêche, le rachat de 36 permis de pêche commerciale, la restauration d'habitats de fraie et de croissance ainsi que de nombreuses études d'analyses et de suivis assidus. Or, malgré tous les efforts déployés, la détérioration des habitats ainsi que l'arrivée de nouveaux prédateurs et compétiteurs font en sorte que l'exploitation de la perchaude au lac Saint-Pierre n'est plus soutenable.

Compte tenu de l'état actuel de la population de perchaudes, le Ministère estime que la protection intégrale du stock reproducteur doit être une priorité. Par conséquent, il entend décréter, à compter du 4 mai 2012, un moratoire complet sur la pêche à la perchaude commerciale et sportive au lac Saint-Pierre, et ce, pour une période de cinq ans.

« La situation actuelle est telle qu'il faut rapidement prendre des mesures encore plus énergiques pour assurer la pérennité de la ressource. Une détérioration accrue pourrait compromettre le rétablissement de la population. Les mesures qui sont prises visent donc une protection intégrale de la ressource et une intensification des efforts de restauration de son habitat. Les causes étant multiples, la situation exige d'agir à différents niveaux et sur une période de plusieurs années », a indiqué le ministre Simard.

Le Ministère entend maintenir la collaboration avec tous les ministères impliqués et les intervenants du milieu afin de s'assurer de leur participation aux efforts de conservation de l'espèce et de ses habitats. Il tient aussi à rappeler à la population et aux pêcheurs que leur soutien est essentiel pour assurer le rétablissement de la perchaude dans le lac Saint-Pierre.

 

Retour à la page précédente