La superficie affectée et le nombre de feux sont répartis selon les neuf régions forestières du MRNF. En moyenne, depuis les 32 dernières années, le territoire sous aménagement est affecté par près de 900 incendies forestiers annuellement. La superficie affectée annuellement représente environ 4,0 % de la superficie sous aménagement forestier au Québec. Toutefois, à l'échelle régionale, l'importance des feux et leurs conséquences pourront être sensiblement différentes.





Principaux constats

Superficies
  • Les régions les plus au sud (01, 03, 06 et 07) sont très peu affectées par les feux. Généralement, les feux recensés sont d’origine humaine et surviennent à proximité des zones habitées dans un environnement forestier moins propice à l’expansion rapide du feu. Ces feux sont découverts avant qu'ils n'aient atteint de trop grandes superficies et combattus rapidement. En moyenne, 1 231 ha ont été affectés annuellement dans ces régions au cours des 32 dernières années, dont 600 ha dans les régions 01, 06 et 07.
  • La région 11, située au sud, devrait présenter des statistiques semblables. Cependant, bien que la majorité de la superficie affectée annuellement soit inférieure à 100 ha, les feux de Bonaventure, qui ont affecté 29 554 ha en 1995, font monter la superficie moyenne à près de 1 043 ha annuellement.
  • Les régions situées plus au nord (02, 04, 08 et 09), couvrant de grands territoires en forêt boréale, présentent de plus grandes superficies affectées par les feux. L'éloignement, la présence de grandes quantités de combustible en plus de la récurrence accrue de la foudre occasionnent souvent des feux de grandes superficies.
  • La région 02 est la plus affectée avec, entre autres, trois années où la superficie des feux de forêt a dépassé les 150 000 ha. L'année 2002 a été la plus dévastatrice avec 221 208 ha, ce qui représente, pour cette seule année, le quart de la superficie totale affectée en 32 ans. La moyenne des superficies affectées par les feux depuis les 32 dernières années atteint près de 24 501 ha annuellement dans cette région.
  • Les régions 04, 08 et 09 présentent, quant à elles, une moyenne de 29 296 ha de superficie incendiée annuellement. Certaines années ont également été marquées par de grands feux de plus de 100 000 ha (feux de Parent en 1995 (04) et feux de Baie-Comeau en 1991 (09)).

La vulnérabilité au feu n’est pas égale sur l’ensemble du territoire québécois et il ne s'agit pas d'un phénomène aléatoire. Les caractéristiques climatiques, forestières et biophysiques permettent d’identifier de grands ensembles régionaux plus vulnérables au feu. La présentation des résultats selon les régions forestières du Ministère ne permettent pas de mettre en relief ces caractéristiques climatiques, forestières et biophysiques qui conditionnent la vulnérabilité au feu. Un découpage écologique serait plus approprié1.

  1. Un zonage basé sur les régions écologiques et les caractéristiques des feux (nombre, superficie, cause) a été élaboré dans le cadre d'un travail d'analyse de l'atteinte des objectifs opérationnels des organismes de protection.

 


© Gouvernement du Québec, 2004-2016