Accueil > ...


Critère 3. Conservation des sols et de l'eau

Éléments clés de l’écosystème forestier, les sols et l’eau sont à la base même de son fonctionnement et de sa productivité. Leur préservation assure le maintien des habitats aquatiques et terrestres essentiels à de nombreuses espèces animales et végétales. Pour que l’aménagement forestier soit durable, il doit garantir la conservation de ces deux éléments.

Les activités d'aménagement forestier occasionnent indéniablement certaines perturbations qui affectent les sols et l’eau. La construction des chemins, la circulation de la machinerie lourde dans les parterres de coupe et la manipulation de la matière ligneuse sont des pratiques susceptibles de causer diverses perturbations. Plusieurs ont un impact faible ou acceptable, compte tenu des risques de dégradation qui leur sont associés, alors que d’autres ont des effets plus importants.

Les indicateurs associés au critère de conservation des sols et de l’eau sont traités sous deux thèmes : la quantité et la qualité des sols ainsi que la quantité et la qualité de l’eau.

 

 


© Gouvernement du Québec, 2004-2016