Critères et indicateurs d'aménagement durable des forêts

 

En avril 1996, le gouvernement du Québec introduisait six critères d’aménagement durable des forêts dans la disposition préliminaire de la Loi sur les forêts.  Ces critères résultent des travaux du Conseil canadien des ministres des forêts (CCMF), dont fait partie le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP), et du Processus de Montréal1, un groupe de travail formé de 12 pays incluant le Canada.

Les critères et indicateurs de l'aménagement durable des forêts (ADF) s'appuient sur les valeurs environnementales, sociales et économiques qui doivent être associées à la mise en valeur des ressources forestières et à leur conservation. À noter que l'aménagement durable des forêts est une responsabilité partagée par de nombreux ministères du gouvernement, tout comme le développement durable.

Le projet INDI

Le Ministère a mis en place un projet de suivi des indicateurs de l'aménagement durable des forêts : le projet INDI. Il a créé cette publication en ligne pour diffuser les résultats de ce projet et ainsi rendre compte de ses progrès vers un aménagement durable des forêts.

Les indicateurs d'ADF adoptés dans le cadre de ce suivi s'inspirent largement de ceux définis par le CCMF2. La sélection des indicateurs repose sur des fondements scientifiques et techniques et, pour des raisons pratiques, sur les données provenant des systèmes et des banques informatisées du MFFP. Initialement, une soixantaine d'indicateurs ont été retenus, dont vingt et un sont documentés. À l'heure actuelle, ceux-ci sont représentés à l’échelle provinciale et régionale lorsque les données le permettent.

En 2013, le ministère a décidé de prioriser le développement des indicateurs dont il est plus directement imputable, retirant ainsi une vingtaine d'indicateurs. Certains de ces derniers se retrouvent toutefois dans la Stratégie gouvernementale de développement durable3 dont s'est doté le gouvernement du Québec.

La section « Aide », accessible dans le menu situé sous le bandeau de présentation de ce site, explique les menus de navigation et la signification des icônes utilisées.

Le Bilan de l'aménagement durable des forêts

La nouvelle Loi sur l'aménagement durable du territoire forestier (LADTF) confirme à nouveau l'engagement du Québec envers l'ADF, notamment de ses six critères cités dans les dispositions générales de la loi.

En vertu de cette loi, la responsabilité de produire un bilan quinquennal de l’aménagement durable des forêts revient au ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ce bilan doit notamment contenir les résultats obtenus en matière d’aménagement durable des forêts, y compris une reddition de comptes sur la mise en œuvre de la Stratégie d’aménagement durable des forêts (SADF). Cette stratégie expose la vision retenue par le Ministre et énonce les orientations et les objectifs d’ADF.

En 2015, les autorités du ministère ont approuvé les objectifs et indicateurs qui feront l’objet d’une reddition de comptes dans ce bilan. La majorité de ces objectifs et indicateurs sont déjà arrimés avec la SADF et vont permettre d’en rendre compte. . Dans un souci d’efficience, les autorités du ministère ont aussi décidé d’intégrer dans ce bilan de l’ADF les indicateurs d’INDI. Les ajustements requis à la publication en ligne INDI seront apportés en 2016. Le bilan couvrant la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2018 sera déposé à l’Assemblée nationale en juin 2019.

 
  1. Le groupe de travail du Processus de Montréal a défini des critères et indicateurs pour la conservation et l'aménagement durable des forêts boréales et tempérées.
  2. CCMF, 2003.  Définir l'aménagement forestier durable au Canada : critères et indicateurs 2003.
  3. Ministère de l'environnement et de la lutte contre les changements climatiques.  Stratégie gouvernementale de développement durable, [En ligne] http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/developpement/strategie_gouvernementale/ (Page consultée le 9 décembre 2015)

 

 


© Gouvernement du Québec, 2004-2016