Retour aux publications

Résumé

Ce rapport fournit une mise à jour du portrait de la distribution du pergélisol, mais apporte aussi de nouvelles informations sur ses caractéristiques thermiques (températures et épaisseur) et géocryologiques (type de glace dans le sol et teneur en glace). Une cartographie des conditions de pergélisol au Nunavik a été entreprise suivant une approche multifactorielle. Cette cartographie a été faite par l’application du modèle TTOP (Temperature at the Top Of Permafrost). 

Selon les résultats obtenus du modèle, le patron général des températures au sommet du pergélisol respecte le gradient latitudinal et altitudinal régional des températures moyennes annuelles de l’air observé au Nunavik. Le pergélisol le plus froid se concentre au centre-nord du Québec et dans la section est de la pénéplaine qui longe les monts Torngat. La susceptibilité du territoire aux affaissements thermokarstiques a été évaluée en tenant compte de deux paramètres, soit le contenu en glace et la température au sommet du pergélisol. Quatorze cartes thématiques ont été produites à une échelle suffisamment fine pour appuyer les professionnels travaillant dans l’aménagement durable du territoire.

Secteur(s): 

Forêts

Catégorie(s): 

Rapport

Thème(s): 

Changements climatiques, Nord québécois

Auteur(s) ministériel(s): 

Auteurs:

L'HÉRAULT Emmanuel et Michel ALLARD, Centre d’études nordiques, Université Laval

Année de publication:

2018

Format:

PDF

Mot(s) clé(s):

Nord québécois, Nunavik, Arctique, cartographie du pergélisol, répartition du pergélisol, caractéristiques thermiques, caractéristiques géocryologiques, affaissements thermokarstiques, facteurs de risque, composantes environnementales, processus géomorphologiques, climat arctique, modélisation numérique du pergélisol, modélisation multifactorielle du pergélisol

Partagez