Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs

Sélectionner une page
Retour aux publications

Résumé

Les quatre espèces de carpe asiatique sont des espèces aquatiques envahissantes (EAE) qui représentent une menace sérieuse pour l’intégrité écologique du fleuve Saint-Laurent et de ses tributaires. Bien que nous considérons que la carpe de roseau (Ctenopharyngodon idella) fréquente les eaux du fleuve et de deux de ses tributaires, au moment de rédiger ce rapport, son niveau d’abondance est inconnu. Quant aux trois autres espèces, elles n’y ont pas été détectées à ce jour. Il est donc encore possible d’agir pour prévenir l’arrivée ou la dispersion de ces espèces dans les eaux intérieures. La protection de ces eaux est d’ailleurs un des objectifs du Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques. L’objectif du rapport est de procéder à une première évaluation des risques de dispersion des carpes asiatiques dans le fleuve Saint-Laurent et ses tributaires en considérant leur capacité pour franchir des obstacles artificiels et naturels entre le fleuve Saint-Laurent et l’amont des tributaires et, le cas échéant, d’évaluer les options pour freiner leur progression vers l’amont. L’évaluation des risques de dispersion implique aussi l’acquisition de connaissances sur les caractéristiques des habitats propices aux carpes asiatiques et de connaître leur capacité de nage. Ces aspects sont également traités dans le rapport. Finalement, certaines options de gestion liées notamment à la configuration des obstacles sont proposées.

Secteur(s): 

Faune

Thème(s): 

Faune

Auteurs:

POULIOT, Rémy et Olivier MORISSETTE

Année de publication:

2019

Format:

PDF

ISBN

978-2-550-85588-0

Mot(s) clé(s):

carpe asiatique, carpe de roseau, barrage, connectivité, espèces aquatiques envahissantes, barrière à la dispersion, capacité de nage

Partagez