Accueil de la section Jeunesse
Œuf dans un nid.

Pleins feux sur… des records et des œufs

À l’approche de la fête de Pâques, tu rêves peut-être de recevoir en cadeau un énorme œuf en chocolat ou, peut-être mieux, des milliers de petits œufs. En attendant de pouvoir te régaler de chocolat, une question te vient en tête : qui pond des œufs dans la nature (de vrais œufs, pas ceux en chocolat) ? Et surtout quel animal pond les plus gros œufs, ou encore lequel pond une quantité importante d’œufs?

Qu’est-ce qu’un œuf?

Une poule et ses œufs.

Une poule et ses œufs.

À la base, un œuf est une cellule vivante, née de la fusion des cellules reproductrices mâles et femelles. Cette fusion donnera un nouvel être de la même espèce. En général, un œuf contient un embryon et des réserves pour que l’embryon puisse se nourrir pendant son développement.

Bien sûr, quand on pense aux œufs, on pense tout de suite aux œufs de poule. Je te rassure tout de suite : les œufs que l’on achète à l’épicerie ne sont pas fécondés, ils ne contiennent donc pas d’embryon. Ils sont constitués d’une coquille rigide qui contient, entre autres, du blanc (albumine) et du jaune (vitellus). Les œufs que l’on consomme sont surtout des œufs de poule, mais on peut aussi trouver des œufs d’autres espèces comme des œufs de caille et des œufs de canard.

Presque tous les animaux pondent des œufs

Œufs de grenouille.

Œufs de grenouille. © Denis Trudel.

Dans la nature, presque tous les animaux pondent des œufs, à part la très grande majorité des mammifères bien entendu. La plupart des mammifères sont vivipares : leurs petits naissent déjà formés, sans coquille ni enveloppe. Le développement de l’embryon se fait entièrement à l’intérieur de l’utérus et dépend des réserves de la mère. À l’opposé, les animaux qui pondent des œufs avant leur éclosion sont dits ovipares : leurs embryons se développent à partir des réserves nutritives contenues dans une enveloppe. La majorité des représentants du règne animal sont ovipares.

Cependant, tous les œufs des ovipares ne se ressemblent pas! D’abord il y a les oiseaux. Eh oui, tous les représentants de la classe des oiseaux pondent des œufs. Les œufs des oiseaux sont faits d’une coquille calcaire qui sert de protection à l’embryon. Cette coquille est parsemée de minuscules trous qui permettent à l’embryon de respirer. Pour en savoir plus sur les œufs d’oiseaux, tu peux consulter la capsule Pleins feux sur… les œufs d’oiseaux.

Œufs de tortue.

Œufs de tortue. © Louisabelle Gagnon.

Les poissons aussi pondent des œufs, mais ils sont bien différents de ceux des oiseaux. Étant donné que les poissons pondent leurs œufs dans l’eau, ceux-ci ne sont pas faits pas d’une coquille rigide. Ils sont plutôt constitués d’une membrane souple et très perméable à certaines substances comme l’oxygène. Il en est de même pour les amphibiens puisque la majorité d’entre eux pondent leurs œufs dans l’eau ou dans un milieu humide. Les tortues et les autres reptiles pondent aussi des œufs, la plupart du temps en milieu terrestre. Ceux-ci possèdent une coquille semi-rigide leur permettant de résister aux chocs et à la sécheresse. Beaucoup d’invertébrés (insectes, araignées, crustacés, mollusques, etc.) pondent aussi des œufs, et leur forme et leur couleur sont très diversifiées.

Quelques records dans le monde des œufs

Quel animal pond les plus gros œufs au monde?

Œufs d'autruche et de poule.

Œufs d’autruche et de poule. © Mike Scott, CC2.

Il s’agit de l’autruche (Struthio camelus). Un œuf d’autruche mesure de 14 à 18 cm et pèse de 1,2 kg à 1,8 kg. En comparant la taille d’un œuf d’autruche avec un œuf de poule, on peut estimer qu’un œuf d’autruche équivaut environ à 25 ou 30 œufs de poule. De quoi faire toute une omelette!

 
Oiseau-éléphant.

Oiseau-éléphant. © Jim, The Photographer (Delaware Museum of Natural History).

Mais un oiseau aujourd’hui disparu pondait des œufs encore plus gros que ceux de l’autruche : leurs tailles étaient de 30 cm de haut sur 23 cm de large. Il s’agit des plus gros œufs jamais pondus sur la terre (plus gros encore que ceux des dinosaures). Ce sont les œufs de l’oiseau-éléphant (Aepyornis maximus) qui habitait jadis l’île de Madagascar. Un seul œuf d’oiseau-éléphant correspondait environ à 120 œufs de poule.

En comparaison, le pygargue à tête blanche (Haliaeetus leucocephalus), un des plus gros oiseaux qu’il est possible d’observer au Québec, pond des œufs d’environ 7,1 cm de haut sur 5,5 cm de large, ce qui se rapproche un peu de la taille d’une balle de tennis.

 

Quelle espèce d’oiseaux pond les plus petits œufs?

Colibri à gorge rubis.

Colibri à gorge rubis. © Larry Master.

Il s’agit du colibri d’Hélène (aussi appelé colibri-abeille) (Mellisuga helenae). C’est un colibri endémiqueEndémique : espèce que l’on ne trouve nulle part ailleurs. sur l’île de Cuba. Chacun de ses œufs mesure environ 1 cm de haut sur 0,6 cm de largeur et pèse entre 0,25 g et 0,35 g. Ça ressemble à la taille d’un petit pois. On pourrait mettre en moyenne environ 170 œufs de colibri d’Hélène dans un œuf de poule. En comparaison, un œuf de colibri à gorge rubis (Archilochus colubris), espèce que l’on trouve au Québec, mesure 1,3 cm de haut sur 0,8 cm de large, ce qui est à peine plus gros que ceux du colibri d’Hélène.

Quelle espèce de vertébrés pond la plus grande quantité d’œufs?

Poisson-lune.

Poisson-lune. © Per-Ola Norman.

Il semblerait que ce soit le poisson-lune (Mola mola) qui détient le record. Aussi appelée môle, cette étrange créature marine est une visiteuse occasionnelle dans le fleuve Saint-Laurent. On estime que la femelle peut pondre jusqu’à 300 millions d’œufs à chaque frai. Impressionnant!

Quelle espèce couve ses œufs le plus longtemps?

Selon une récente étude, la championne de l’incubation serait la pieuvre Graneledone boreopacifica. Tiens-toi bien, des chercheurs ont observé une femelle sur les côtes de la Californie qui a couvé ses œufs pendant presque quatre ans et demi. Cette tâche est tellement exigeante que la femelle finit par mourir après l’éclosion.

Il paraît que…

  • Il existe quelques espèces de mammifères qui pondent des œufs. Ce sont des mammifères ovipares. En effet, les monotrèmes, qui incluent les échidnés et l’ornithorynque, pondent des œufs. Les bébés, une fois sortis de l’œuf, seront allaités par les femelles.
  • Dans la nature, en plus des ovipares et des vivipares, on trouve les ovovivipares. Il s’agit d’animaux dont l’embryon se développe en utilisant les réserves contenues dans l’œuf (comme chez les ovipares), mais dont les œufs éclosent à l’intérieur du corps de la femelle (et parfois des mâles dans le cas de l’hippocampe, par exemple). Lorsque les petits sortent, ils sont déjà formés. Certains requins et certains serpents sont ovovivipares.

Pour en savoir plus…

Slate – Magazine de France