Retour aux publications

Résumé

Ce rapport fournit des connaissances essentielles sur la nature du terrain, les aléas naturels et les vulnérabilités des milieux naturels pour orienter la gestion du territoire du Nunavik. Quatre axes sont retenus : 1) recenser les aléas naturels au Nunavik; 2) cartographier les conditions de pergélisol; 3) effectuer une classification géomorphologique des côtes; et 4) renforcer le réseau de suivi climatique. Les composantes environnementales et les processus de terrain en milieu arctique répondent directement aux conditions du climat. Il est ici question du pergélisol, de l’érosion des sols, de la sédimentation sur les versants et les cours d’eau, de la glace saisonnière, de l’enneigement, des vents violents ou des blizzards, des éboulements et des crues fluviales. Un total de 2647 aléas ont été reconnus (axe 1). La cartographie des conditions de pergélisol pour le Nunavik a été faite par l’application du modèle TTOP (Temperature at the Top Of Permafrost) (axe 2). Une classification géomorphologique des côtes du Nunavik a été réalisée par segments, à partir de photographies aériennes obliques et planimétriques (axe 3). Enfin, deux nouvelles stations météorologiques autonomes ont été mises en place en août 2015 dans les sites du lac Payne et des monts de Puvirnituq (axe 4).

Secteur(s): 

Forêts

Catégorie(s): 

Rapport

Thème(s): 

Changements climatiques, Nord québécois

Auteur(s) ministériel(s): 

Auteurs:

L'HÉRAULT Emmanuel, Antoine BOISSON, Michel ALLARD, Sarah AUBÉ-MICHAUD, Denis SARRAZIN, Jonathan ROGER et Carl BARRETTE, Centre d’études nordiques, Université Laval

Année de publication:

2017

Format:

PDF

Mot(s) clé(s):

Nord québécois, Nunavik, Arctique, aléas naturels, pergélisol, répartition du pergélisol, caractéristiques thermiques, caractéristiques géocryologiques, affaissements thermokarstiques, facteurs de risque, composantes environnementales, processus géomorphologiques, climat arctique, classification géomorphologique des côtes

Partagez