Forêts > Carrefour Forêts 2019 > Concours d’affiches

Concours d’affiches

Le concours d’affiches universitaires Gustave-Clodomir-Piché a récompensé les meilleures affiches scientifiques présentées par des étudiants à la maîtrise (2e cycle) et au doctorat (3e cycle). Deux bourses de 2 500 $ ont été remises aux lauréats. En parallèle, un prix du public a été remis à l’auteur de l’affiche ayant reçu le plus de votes de la part des visiteurs de l’Espace de la recherche et de l’innovation durant le Carrefour.

Les trois affiches gagnantes seront publiées sous forme d’avis de recherche forestière, une publication produite par la Direction de la recherche forestière du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Photo de groupe lors de la cérémonie de remise des prix, le 4 avril 2019.
De gauche à droite : Jean-Pierre Saucier (MFFP), Charles Tardif (Maibec), Ronald Brizard (Sous-ministre associé aux forêts- MFFP), Hélène Munger (FRQNT), Maria Isabel Canovas Abril (lauréate – prix du public), Alexandre Morin-Bernard (lauréat – 2e cycle), Marine Duperat (lauréate – 3e cycle), Étienne Vézina (Produits forestiers Résolu), Guyta Mercier (FPInnovations), Julie Poulin (MFFP), Éric Jaccard (MFFP) et Denise Tousignant (MFFP).

Membres du jury

Catégorie 2e cycle (maîtrise)

  • Représentant du MFFP : Julie Poulin
  • Représentant du partenaire FPInnovations : Guyta Mercier
  • Représentant de l’industrie forestière : Étienne Vézina, Produits forestiers Résolu

Catégorie 3e cycle (doctorat)

  • Représentant du MFFP : Éric Jaccard
  • Représentant du partenaire FRQNT : Hélène Munger
  • Représentant de l’industrie forestière : Charles Tardif, Maibec

Lauréats

Pour la liste complète des affiches participantes, consultez les Actes du Carrefour Forêts 2019 

Merci à nos partenaires financiers

Fonds de recherche du Québec — Nature et technologies
FPInnovations

 

Pourquoi le concours d’affiches universitaires du Carrefour s’appelle-t-il « Gustave-Clodomir-Piché »?

Gustave-Clodomir Piché (1879-1956) est considéré comme le père de la foresterie scientifique québécoise et de l’enseignement forestier universitaire au Québec. C’est à lui que l’on doit la pépinière de Berthierville, inaugurée au printemps 1908. Il a également cofondé l’École forestière de l’Université Laval (de laquelle il est devenu professeur puis directeur), l’École de papeterie de Trois-Rivières, l’École des gardes forestiers de Berthierville, l’Ordre des ingénieurs forestiers du Québec, le Service forestier du Québec et la station forestière de Duchesnay. Et ses réalisations ne s’arrêtent pas là!

Consultez cet article  pour un petit survol de son histoire et de son héritage!